Retour

Lévis : 10 chantiers pour réduire la congestion routière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté mardi au ministre des Transports son plan pour régler rapidement les problèmes de circulation sur son territoire. Il demande au MTQ d'investir pour réaliser dix chantiers qui pourraient, selon lui, être complétés avant l'implantation du Service rapide par bus (SRB).

Un texte de Jean-François Nadeau

Parmi ces travaux, Gilles Lehouillier en cible quatre prioritaires pour désengorger le réseau routier. Il estime que ces travaux devront être réalisés à court terme, c'est-à-dire d'ici 2020.

Gilles Lehouillier demande au MTQ de financer les travaux à hauteur de 50 %.

Selon lui, le ministre des Transports, Laurent Lessard, a accueilli favorablement son plan. Le maire de Lévis est convaincu que le MTQ va accorder les sommes nécessaires.

« Quand on a déposé ça au ministère des Transports, la réponse qu'on a eue, c'est : "vous nous présentez un plan de match réaliste et réalisable", dit le maire. On est convaincus que le MTQ regarde très sérieusement la réalisation à court terme de nos projets. »

Toutefois, Gilles Lehouillier n'est pas en mesure d'estimer la valeur exacte des travaux. La construction d'un viaduc entre Saint-Rédempteur et l'autoroute 20 est évaluée à 21 millions de dollars, tandis que le nouveau viaduc au-dessus de l'autoroute 20, au bout de la rue Saint-Omer, coûterait environ 25 millions de dollars.

Le maire n'a pas avancé de montant pour les autres chantiers, ni pour l'ensemble des projets qu'il propose.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?