Retour

Lewis Irving nommé recrue de l'année de la FIS

Lewis Irving a remporté mercredi le titre de recrue masculine de l'année en sauts de la Fédération internationale de ski (FIS).

Le Québécois de 20 ans a participé à quatre épreuves de la Coupe du monde et s'est rendu en finale chaque fois.

Il a commencé la saison en se classant 7e et 11e aux épreuves de Coupe du monde de Pékin. Il a ensuite terminé 4e et 8e aux étapes de Deer Valley.

« Je suis à des années-lumière d'où je me trouvais l'an dernier, ce n'est même pas comparable, a expliqué Irving. Je suis à un niveau complètement différent et je travaille à une intensité supérieure. »

Les entraîneurs d'Irving et les responsables du programme de haute performance de Ski Acro Canada voulaient y aller progressivement. Ils voulaient, dans un premier temps, qu'Irving prenne l'expérience nécessaire en compétition internationale et, qu'ensuite, il participe aux compétitions pour hausser son degré de difficulté.

« Je suis satisfait de ma saison et de la constance de mes sauts tout au long de l'année, a ajouté l'athlète de Québec. C'était notre priorité cette année. Je voulais faire de mon mieux à chaque Coupe du monde sachant que je pouvais participer à seulement quatre d'entre elles et tout s'est déroulé à merveille. »

« Ce fut une bonne saison à vivre avant d'entreprendre l'année d'épreuves de qualification olympique en vue des Jeux de 2018, a-t-il précisé. C'est un formidable tremplin pour moi. »

Irving admet que sa saison l'a motivé et que sa confiance est au zénith grâce aux efforts qu'il a déployés avec ses entraîneurs Dennis Capicik et Liz Gardner avec qui il travaille depuis un an, mais aussi grâce aux vétérans de l'équipe qui lui donnent un bon coup de main.

« Côtoyer des gens comme Travis (Gerrits) et Olivier (Rochon) me pousse à travailler plus fort, fait-il remarquer. Ces gars sont parmi les meilleurs athlètes de saut acrobatique au monde. Ils sont excellents et m'aident à m'entraîner. Ils sont pour moi une source d'inspiration qui fait une énorme différence. »

« Les choses progressent vraiment plus rapidement que ce qui était prévu, et c'est bien ainsi, explique Capicik, entraîneur-chef de l'équipe nationale. Ce prix est pour Irving un excellent outil de motivation. De nombreux grands athlètes ont remporté ce prix par le passé et Irving fait maintenant partie du même groupe que ces athlètes. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards