Retour

Lourds dommages à l'Île d'Orléans après une tempête

Les intempéries qui ont forcé l'annulation du spectacle des Foo Fighters samedi soir sur les Plaines d'Abraham ont également causé de lourds dommages à l'Ile d'Orléans.

Les dégâts sont surtout concentrés sur le chemin du Bout-de-l'Île, dans le secteur de Ste-Pétronille. Des arbres matures ont été déracinés, et des maisons endommagées.

Des équipes d'Hydro-Québec ont travaillé une longue partie de la soirée dimanche pour rebrancher les clients privés d'électricité. Des transformateurs ont été brisés, et au moins 4 poteaux doivent être remplacés. Des travaux d'émondage seront également nécessaires.

Des citoyens rapportent avoir vu, peu après 20 heures, un véritable mur blanc se déplacer. Des grêlons et de forts vents se sont abattus sur le secteur.

Pour Environnement Canada, il est trop tôt pour parler de tornade, puisque les enquêteurs ne se sont pas rendus sur les lieux encore.

Cela dit, pour les résidents du secteur, le phénomène y ressemblait. « Au début, c'était juste une petite tempête de pluie et de vent qui est devenue soudainement presque démoniaque. Ça a été très très très violent avec de la grêle. C'était un vent tout à fait anormal! Au début, on était sur la galerie, on regardait avec plaisir un bel orage... Qui est devenu subitement plus drôle du tout! » se rappelle Danielle Chabot.

« Un travailleur d'Hydro-Québec nous a dit que les vents atteignaient sûrement 150 km / h pour fendre un arbre en deux comme ça en plein milieu », raconte une voisine, Samantha Boivin. « C'est dommage, mais au moins y'a pas eu de morts ou de blessés ajoute-t-elle en philosophant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine