Retour

Maltraitance dans Charlevoix : les suspects de retour en cour

Les personnes arrêtées pour maltraitance dans deux résidences pour personnes âgées et déficientes intellectuelles de Charlevoix sont de retour au palais de justice de La Malbaie pour leur enquête sur remise en liberté.

Deux des quatre suspects ont été remis en liberté. La Couronne a permis aujourd'hui à André Demers de recouvrer sa liberté tandis que Lisette Belleau avait été libérée vendredi.

L'enquête sur remise en liberté du propriétaire des deux résidences visées, Rémy Bernier, est pour sa part frappée d'une ordonnance de non-publication. Le juge Jean Asselin a mis la cause en délibéré. Il fera connaître sa décision vendredi.

Pour ce qui est d'Herman Warren, qui a des antécédents judiciaires et qui fait face au plus grand nombre d'accusations, son enquête pour remise en liberté est reportée au 20 octobre.

Les deux suspects remis en liberté doivent respecter plusieurs conditions, dont celle de garder la paix, respecter un couvre-feu, mais aussi une condition particulière, celle de ne pas se trouver en présence de personnes à mobilité réduite ou en perte d'autonomie.

Douze chefs d'accusation ont été déposés la semaine dernière contre les quatre suspects. Au total, 9 bénéficiaires auraient subi des mauvais traitements entre avril 2012 et mai 2015.

D'après les informations de Yannick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires