Retour

Maltraitance dans Charlevoix : un autre accusé remis en liberté

Rémy Bernier, accusé de maltraitance dans des résidences pour personnes âgées et déficientes intellectuelles de Charlevoix, a pu recouvrer sa liberté, aujourd'hui, au palais de justice de La Malbaie.

L'homme a été remis en liberté après avoir versé une caution de 10 000 $. Une tierce personne a également versé 3000 $. Rémy Bernier s'est aussi engagé pour 50 000 $, mais sans dépôt.

Il ne pourra entrer en contact avec les coaccusés, les employés des résidences et les victimes dans cette affaire. Il doit également respecter un couvre-feu et se trouver à son adresse, sauf aux fins de travail rémunéré. Il devra aussi se rapporter à la Sûreté du Québec une fois par mois.

Il sera de retour en cour le 3 novembre.

Un autre accusé, André Demers, a été remis en liberté mardi tandis que Lisette Belleau a été libérée la semaine dernière. Pour ce qui est d'Herman Warren, qui a des antécédents judiciaires et qui fait face au plus grand nombre d'accusations, son enquête pour remise en liberté est prévue pour le 20 octobre.

Rappelons que 12 chefs d'accusation ont été déposés contre les quatre suspects. Au total, 9 bénéficiaires auraient subi des mauvais traitements entre avril 2012 et mai 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine