Retour

Manifestation contre l'extrême droite : Jaggi Singh sera finalement accusé

Le militant altermondialiste et antifasciste Jaggi Singh a été arrêté en lien avec sa participation à la manifestation contre l'extrême droite qui s'est déroulée à Québec le 20 août dernier.

L’homme de 46 ans a été appréhendé mardi à Montréal à la suite d’une enquête menée par le Module des crimes généraux du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Il comparaîtra mercredi après-midi au palais de justice de Québec pour répondre à des « accusations d’entrave et de supposition de personne ».

Le militant avait été arrêté le 20 août dernier pour attroupement illégal en marge de la manifestation contre le groupe La Meute qui a dégénéré dans les rues de Québec.

Il avait été libéré peu de temps après sans qu’aucune accusation ne soit portée.

Selon ses écrits sur sa page Facebook, M. Singh s'est identifié aux policiers en tant que Michel Goulet, ancien joueur vedette des Nordiques, au moment de son arrestation. Le militant a récidivé mardi matin.

« J’ai été arrêté ce matin. Je suis présentement détenu au Centre Opérationnel Sud à Montréal pour entrave et personnification de Michel Goulet. Ne vous inquiétez pas; je vais bien. Il semble que je serai détenu cette nuit pour comparaître demain (mercredi) dans la ville de Québec. Une présence solidaire de la part des gens de Québec serait appréciée… Vive les Nordiques! » a-t-il rédigé.

Des sympathisants à la cause de Jaggi Singh ont par ailleurs dénoncé son arrestation dans un communiqué acheminé mardi soir.

Ils appellent « les alliés progressistes, antifascistes et tous ceux qui ont à cœur les libertés civiles » à se rendre à la cour municipale de Québec mercredi matin, dès 9h, pour soutenir M. Singh.

Autres arrestations à venir

D'autres arrestations en lien avec les événements du 20 août sont à prévoir au cours des prochains jours, selon Étienne Doyon, porte-parole du SPVQ.

« À la suite de la manifestation illégale du 20 août dernier, des actes criminels ont été commis. Nous prenons cette situation très au sérieux. L’enquête est toujours en cours et d’autres arrestations sont à prévoir en lien avec cette manifestation », explique-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine