Retour

Manifestation du SPGQ devant le palais de justice

Des membres du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) tiennent une manifestation lundi devant le palais de justice de Québec en marge de la comparution de Nathalie Normandeau et de six coaccusés.

Le SPGQ veut mettre la pression sur le gouvernement pour le renouvellement de leur convention collective. Le syndicat estime que les accusations contre Nathalie Normandeau sont le résultat d'une perte d'expertise au gouvernement, souligne David Bernans, vice-président du syndicat.

« Cette "Normandite", c'est un symptôme, c'est pas le vrai problème. Le vrai problème, c'est un problème de manque d'expertise. Le gouvernement, il faut qu'il engage les experts pour surveiller les firmes privées qui travaillent pour le gouvernement. Mme Charbonneau, à la commission Charbonneau, a pointé ce problème et ce qu'elle prescrit, c'est une injection massive de l'expertise interne. »

Les professionnels demandent au gouvernement une meilleure reconnaissance de leur expertise et des salaires adéquats

Les membres du SPGQ, qui représentent 17 000 travailleurs, sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine