Retour

Manifestation pour un troisième lien entre Québec et Lévis

Une cinquantaine de citoyens en faveur d'un troisième lien entre Québec et Lévis ont manifesté samedi afin d'être entendus par les politiciens qui, selon eux, font la sourde oreille face à la volonté de la population.

Les citoyens, qui réclament un troisième lien routier à l’est des ponts actuels, se sont rassemblés devant l'hôtel de ville de Québec, bannières sous la main. Ils ont ensuite marché jusqu’aux abords du fleuve pour faire un aller-retour avec le traversier Québec-Lévis.

L’organisateur de la marche, Marco Breton, estime que les réponses fournies par la classe politique jusqu'ici sont insuffisantes.

« Les Libéraux, ils disent : "On ne veut pas de 3e lien, ce n’est pas notre priorité. On veut un tramway, on ne veut pas de tramway." Ils ne savent plus où ils s’en vont. On ne les écoute plus. On a décidé de sortir aujourd’hui. C’est aux citoyens de décider, ce n’est pas à eux », a-t-il souligné.

M. Breton souhaite que la réalisation d’un troisième lien soit un enjeu politique majeur lors de la prochaine campagne électorale. « Les partis politiques nous promettent toute sorte de choses, mais ils ne les respectent pas », a-t-il insisté.

Quelques membres du groupe identitaire Storm Alliance faisaient partie des manifestants.

Le gouvernement a mis sur pied un bureau de projet pour évaluer l'opportunité de la construction d'un troisième lien, tandis que la Coalition Avenir Québec en fait une promesse électorale.

Plus d'articles