Retour

Marathon d’écriture à Québec pour soutenir les droits humains

Pour souligner la 68e Journée des droits de l'homme, Amnistie internationale tenait samedi une séance de signatures de cartes pour les personnes dont les droits fondamentaux sont bafoués à travers le monde.

L'événement, qui se tenait à la bibliothèque Gabrielle-Roy, a réuni des dizaines de participants venus écrire un message d'espoir à l'une des dix personnes ciblées par l'organisme pour sa campagne annuelle.

Le lanceur d'alerte américain Edward Snowden, exilé en Russie, fait partie du lot. Les communautés Premières Nations du Canada sont aussi visées en raison de la protection de leurs terres ancestrales.

Julia Grignon s’était spécialement déplacée pour participer à l'activité avec sa fille Zoé.

« Je crois que c’est très important l’éducation aux droits humains. C’est important d’expliquer très tôt aux enfants pourquoi il faut respecter les droits. Ils sont vraiment en mesure de comprendre que nous, ici, où nos droits sont respectés, on a un rôle à jouer », soutient-elle.

Le marathon d'écriture d'Amnistie internationale se déroule du 24 novembre au 18 décembre 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine