Retour

Marco Dubois choisi au 13e rang par le Rouge et Noir d’Ottawa

Marco Dubois du Rouge et Or de l'Université Laval a été sélectionné par le Rouge et Noir d'Ottawa lors du repêchage de la Ligue canadienne de football jeudi soir. Le receveur de passe et joueur des unités spéciales a été réclamé au deuxième tour.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« Je suis extrêmement content, a dit Dubois. J’espérais qu’Ottawa me repêche. J’ai eu une bonne entrevue avec eux. J’ai déjà l’impression de faire partie d’une grande famille. »

Réunis dans un restaurant du boulevard Laurier, les joueurs, leurs familles et amis ont aussitôt réagi lorsque le commissaire de la Ligue canadienne Randy Ambrosie a prononcé le nom du Québécois.

En moins de deux, le nouveau membre du Rouge et Noir avait déjà une casquette de la formation ottavienne sur la tête, gracieuseté de son cousin Sandro.

Ce dernier n’avait pas pris de chance et avait acheté une casquette de chacune des neuf équipes de la LCF!

« J’ai des amis qui jouent là-bas, dont Jean-Philippe Bolduc, raconte Dubois. Il a été un mentor pour moi durant tout le processus. Il a dit beaucoup de bons mots sur moi. Ç’a joué en ma faveur. »

Dubois retrouvera aussi un joueur qu’il admire depuis longtemps, le receveur de passe Julian Feoli-Gudino. L’ancien du Rouge et Or a signé un contrat avec Ottawa en février dernier.

« J’ai grandi en le regardant à Laval. C’est un peu une idole pour moi. Ce sera le fun de le côtoyer parce qu’il a une éthique de travail incroyable. »

Un receveur de passe avant tout

Receveur de passe, il n’a jamais pu se faire valoir à cette position avec le Rouge et Or. C’est plutôt comme spécialiste des unités spéciales qu’il a foulé le terrain du Stade Telus-UL.

L’athlète de 23 ans croit tout de même en ses chances de se glisser au sein de l’offensive du Rouge et Noir.

« Mes habiletés sur les unités spéciales ont ressorti énormément à Laval, mais on oublie que je suis un receveur. Moi, je rentre là avec la mentalité que je suis un receveur à la base. Je sais que je suis capable de jouer comme receveur. J’ai tout à prouver, mais c’est un super beau défi. »

Glen Constantin était bien heureux pour Dubois. Son imposant physique est un atout indéniable, selon l’entraîneur du Rouge et Or, mais c’est aussi par son attitude exemplaire qu’il se démarque.

« C’est un super athlète, à 6 pieds 4 et 220 livres, il est physique et agressif. Mais ce que j’aime de lui, c’est sa rigueur au travail et sa patience. Il a fait passer l’équipe avant lui. Il est récompensé aujourd’hui. »

Gingras-Gagnon à Toronto

Son coéquipier Simon Gingras-Gagnon a pu célébrer à son tour. Choisi en 4e ronde, au 35e rang, le centre-arrière était sous le choc après avoir reçu l’appel des Argonauts de Toronto.

« J’espérais vraiment être choisi ce soir. J’ai très hâte au camp d’entraînement pour prouver ce que je sais faire. »

Tyrone Pierre et Étienne Moisan ont aussi eu vu leur nom apparaître sur la prestigieuse liste. Pierre a été un choix de 5e ronde (41e rang) tandis que Moisan tentera sa chance à Montréal, appelé par les Alouettes en 6e ronde (51e rang).

Déception pour Amoah

Christopher Amoah était convaincu qu’il serait repêché jeudi. Malheureusement, le porteur de ballon de l’UL a patienté toute la soirée, en vain.

« C’est sûr que je suis déçu. J’étais confiant, je croyais que j’avais mis toutes les chances de mon côté. C’est pas arrivé, mais il y a encore des choses qui peuvent arriver. Moi j’ai seulement besoin d’une opportunité », a-t-il mentionné, lui qui espère maintenant un essai comme agent libre.

Le secondeur étoile des Mustangs de l’Université Western Jean-Gabriel Poulin a été choisi en 3e ronde (23e rang), lui aussi par les Alouettes. Le joueur originaire de Lévis a aidé la formation ontarienne à remporter la Coupe Vanier contre le Rouge et Or en novembre dernier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine