Retour

Marie-Michèle Gagnon se classe 5e au super combiné

La Québécoise Marie Michèle Gagnon a finalement conclu au 5e rang le super combiné féminin de Lenzerheide, en Suisse, dimanche, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Gagnon occupait le troisième rang après l'épreuve de slalom grâce à un chrono de 41,10 secondes. 

« Je suis déçue, mais je trouve que j'ai quand même bien skié. Hier [samedi], j'ai chuté au super-G, a expliqué Gagnon. En tombant, je me suis fait mal et j'ai des bleus un peu partout. »

« J'étais pas mal endolorie aujourd'hui, mais je ne crois pas que cela m'a affectée. C'est plus le fait que plusieurs filles sortaient de pistes et ça m'a rendu nerveuse de penser que c'était peut-être dangereux. Toutefois, j'ai skié intelligemment », a commenté Gagnon.

D'ailleurs, le slalom a été disputé avant le super-G en en raison de la mauvaise température.

Au super-G, les conditions météo ne se sont guère améliorées et Gagnon n'a pu faire mieux qu'une 13e place (1:18,90) pour anéantir ses espoirs de podium.

L'Américaine Laurence Ross a fini en 1 min 17,52 s devant l'Autrichienne Ricarda Haaser (+32 centièmes) et la Suisse Lara Gut (+37 centièmes).

« Il y avait beaucoup de brouillard au milieu de la piste et ce n'était pas facile, a confié la skieuse de 26 ans. Ce n'est pas tout le monde qui en a eu. Ça venait et repartait. Avec toutes les sorties de piste, je n'ai pas autant attaqué que je l'aurais voulu. J'ai plus skié en petits blocs. »

Son temps combiné de 2 min 00,0 s lui confère donc la 5e position à 0,69 s de la gagnante, la Suisse Wendy Holdener. 

C'est sa première place lors du slalom (40,23 s) qui a permis à la Suisse de mériter la victoire, alors que sa performance au super-G l'a placé douzième.

Seule autre Canadienne inscrite à la compétition, Erin Mielzynski a obtenu la 23e position de ce combiné.

Mais la grande gagnante de la journée semble bien être la Suisse Lara Gut. En finissant au troisième rang de ce combiné, Gut s'assure à toutes fins utiles du titre du classement général à la Coupe du monde de ski alpin.

Obtenant 60 points au classement, Gut en a maintenant 355 de plus que l'Allemande Viktoria Rebensburg, absente dimanche.

Cela fait 21 ans que la Suisse attend de revoir une fille du pays être couronnée en Coupe du monde. Ce n'est pas arrivé depuis le troisième titre de Vreni Schneider, en 1995.

Gut, 24 ans, était la favorite depuis deux semaines à la suite de la blessure au genou qui a mis fin à la saison de Lindsey Vonn.

L'Américaine est deuxième au classement général, devant Rebensburg.

La Suisse Wendy Holdener s'est par ailleurs adjugé le globe de cristal du super combiné après avoir récolté 198 points au classement général cette saison. Gut (160 points) a terminé deuxième et Michaela Kirchgasser (153 points), troisième.

Marie-Michèle Gagnon a conclu sa saison du super combiné en quatrième place avec 145 points.

« Je m'attendais à plus parce que j'étais en bonne position pour le globe de cristal. Lara Gut et deux autres filles m'ont dépassée par quelques petits points, a raconté l'athlète de Lac-Etchemin. Le fait que j'ai manqué le super combiné au début de la saison m'a couté un peu le globe, mais ce n'est pas la fin du monde. Ma saison se déroule très bien et je me concentre là-dessus. »

Les finales à St-Moritz comprennent quatre courses et potentiellement 400 points. Mais Rebensburg n'a jamais pris part à un slalom et ne compte pas disputer celui du week-end à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine