Retour

Martin Perizzolo : l’art de rire des choses sérieuses

Même s'il œuvre en humour depuis 20 ans, Martin Perizzolo est dans le tourbillon de son premier spectacle solo, intitulé Nous. Le succès est au rendez-vous, mais il a un prix. « Depuis ma tournée, j'ai moins de cheveux blancs... parce que je commence à les perdre! », confie l'humoriste.

« Je veux tellement que ça fonctionne, que ce soit bon, que les gens passent une belle soirée », admet Martin Perizzolo.

Même s’il était déjà connu du public, entre autres pour son rôle dans Les beaux malaises et son apparition dans les publicités des Fromages d’ici, l’humoriste avait l’impression de devoir « prouver quelque chose aux gens » avec ce spectacle.

Il faut croire que son pari fonctionne. Venu à Québec en octobre dernier, Martin Perizzolo montera de nouveau sur scène à la salle Albert-Rousseau en avril. Sa tournée devrait se poursuivre encore un an et le mener jusqu’au printemps 2019.

« Les choses passent et il faut en profiter », reconnaît-il. Pourtant, il avoue qu’il s’est lancé un ambitieux défi : faire rire, mais en parlant de choses plus sérieuses comme l’environnement, la mode et l’image, « sans jamais tomber dans la morale ».

Autodérision

Martin Perizzolo est bien placé pour parler d’image, justement. Son comportement dans un épisode de l’émission Expédition extrême, l’année dernière, lui a valu une salve de critiques sur les réseaux sociaux.

Il s’était montré impatient et colérique devant l’ampleur du défi auquel il était confronté, en pleine nature. Dans son spectacle, l’humoriste revient sur cet événement, en riant de lui-même. « Je trouvais qu’il n’y avait pas d’autre solution! »

« J'en parle de long en large. Il y a un paquet de choses qu'on n'a pas vues dans l'émission. Si tu m'as trouvé ridicule en voyant ça, tu vas voir que je suis encore plus ridicule! », rigole-t-il.

Malgré qu’il soit capable d’en rire aujourd’hui, Martin Perizzolo admet que cette période de sa vie a été éprouvante. « Tout qui "part en couille" après 20 ans de travail et là, tu fais ce faux pas... »

Des projets à Québec

Outre son retour à la salle Albert-Rousseau, Martin Perizzolo entend passer du temps à Québec, cette année. Il envisage de participer à ComediHa!, notamment. « J’ai envie d’être là, c’est un party pour nous autres. »

Un autre de ses projets serait de se présenter à des « soirées laboratoires » en humour afin de se retrouver aux côtés de la relève de Québec. Il affirme qu’il discute de cette idée de « venir sans s’annoncer » avec son ami Mike Ward, depuis un certain temps.

« On veut encourager cette scène-là. C'est le fun de voir de jeunes humoristes. Moi, ça me challenge de travailler avec eux », dit-il.

Plus d'articles