Mathieu Roy, le voltigeur de gauche de l'équipe canadienne de balle-molle savoure encore la médaille d'or de son équipe, remportée au championnat du monde, à Saskatoon, il y a dix jours. Et déjà, il est en pleine conquête d'un autre titre: celui des Jeux panaméricains, à Toronto.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« C'est vraiment exceptionnel. Je ne pense pas revivre un été comme ça dans ma vie. Gagner le championnat du monde, ç'a été une semaine mémorable, une grosse victoire et toute l'équipe y a participé ».

Le Canada est favori pour décrocher l'or à Toronto. L'équipe a remporté ses quatre matchs de la ronde préliminaire et elle est déjà assurée d'une médaille. 

En plus du succès, le jeune homme originaire de Bellechasse savoure chaque moment de sa participation à cet évènement international.

« Je suis au paradis ici. On vit la vie d'athlète professionnel pendant quelques semaines. Ça change de la routine quotidienne, alors j'en profite pendant que ça passe », dit celui qui pratique le métier de préparateur physique au sein d'un programme sport-études en baseball. 

Un talent naturel 

Mathieu Roy a grandi à Saint-Gervais, dans la région de Bellechasse, le bâton entre les mains. À un an et demi, il frappait déjà ses premières balles. Au fil des années, il a représenté les équipes provinciales, puis les équipes nationales lors de divers tournois. 

Depuis 2012, l'athlète âgé de 26 ans est un des joueurs étoiles de l'équipe canadienne senior de balle-molle. Il brille autant par son jeu défensif que par sa production au bâton. Mais, ça ne l'empêche pas de jouer dans une ligue de sa région natale.

Compte tenu de ses succès sur la scène internationale, sa présence sur un terrain de la région de Bellechasse suscite toujours une certaine curiosité.

« Les gens sont habitués de me voir. Je joue dans cette ligue-là depuis toujours, mais il y a toujours quelques curieux qui viennent me voir jouer. On réussit à avoir de bonnes foules, surtout durant nos parties de séries d'après-saison. Le monde de Bellechasse aime beaucoup la balle-molle », dit-il.

Le Canada affronte ce soir le Vénézuela à son dernier match de la ronde préliminaire aux Jeux panaméricains.

Plus d'articles

Commentaires