Retour

Maxime Bernier reçoit l'appui de son ancien rival du NPD

Le candidat conservateur de la circonscription de Beauce, Maxime Bernier, a reçu un appui étonnant mardi matin en conférence de presse. L'ex-candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD) qu'il a battu en 2011, Serge Bergeron, s'est rangé derrière lui et a invité la population à lui accorder son vote.

Serge Bergeron dit ne plus reconnaître le NPD de Jack Layton. Selon lui, le chef actuel, Thomas Mulcair, a complètement transformé le parti.

« J'ai changé mon fusil d'épaule parce qu'on a changé de chef. Si M. Layton avait été encore vivant, je ne pense pas que j'aurais changé », explique-t-il.

« Je n'ai plus ma place dans le NPD »

Serge Bergeron fait référence à plusieurs dossiers chauds lorsqu'il dit ne plus se reconnaître dans le NPD. En plus du dossier des migrants et de la loi C-51, il souligne le cas du niqab, auquel le NPD ne s'opposerait pas lors des cérémonies d'assermentation.

« On ne se cache pas derrière un voile lorsque l'on veut être Canadien », résume-t-il. Il ajoute que « Harper a pris position sur ces dossiers de façon logique. Les autres, Mulcair et Trudeau, c'est illogique. »

« Je ne me tromperai pas avec M. Bernier »

Lorsqu'on lui demande pourquoi il a décidé d'appuyer publiquement les conservateurs, l'ex-candidat affirme que Maxime Bernier est celui qui défendra le mieux les intérêts de la Beauce.

« M. Bernier, lorsqu'il a une idée, il la défend, même au détriment de son chef. Il a apporté beaucoup aux Beaucerons, il est très près des Beaucerons. »

Serge Bergeron affirme qu'il ne se présentera pas à d'autres élections. Il dit faire cette déclaration par « conviction » et non pour obtenir un retour d'ascenseur.

Plus d'articles

Commentaires