Retour

Melissa Pagnotta ira à Rio, mais pas Maxime Potvin

La taekwondoïste Melissa Pagnotta a décroché son billet pour Rio, vendredi, aux qualifications panaméricaines d'Aguascalientes, au Mexique. De son côté, Maxime Potvin a vu son rêve olympique s'évanouir.

Dans la catégorie des moins de 67 kg, la Torontoise de 27 ans a d'abord remporté son premier duel en quarts de finale, 4-1 face à l'Haïtienne Aniya Louissaint.

Pagnotta a ensuite eu gain de cause en demi-finale, laissant peu de chance à la Colombienne Katherine Dumar, vaincue 5-3.

Du coup, la médaillée d'or des jeux panaméricains 2011 s'assurait une première participation olympique. 

Chez les hommes, Maxime Potvin, 28 ans, devait lui aussi atteindre la finale de sa catégorie, les moins de 68 kg, pour confirmer sa première présence à des Olympiques.

Après avoir difficilement eu raison du Péruvien Peter Lopez 6-4 à son premier combat en quarts de finale, Potvin s'est retrouvé dans le carré d'as face au Vénézuélien Edgar Contreras.

L'affrontement a commencé calmement. Les deux taekwondoïstes faisaient preuve de patience. Le Vénézuélien a finalement inscrit un premier point au tableau en deuxième ronde, mettant de la pression sur le Québécois.

La dernière minute du combat a été très mouvementée. Contreras menait par la marque de 3-1. Potvin n'avait donc pas le choix de donner le tout pour le tout. En bombardant son adversaire, il a réussi à égaliser le pointage à la dernière seconde, forçant la tenue d'une manche supplémentaire.

La ronde de prolongation, appelée mort subite, ne pardonne pas. Le premier taekwondoïste à gagner un point remporte le combat, et dans ce cas son billet pour les Jeux olympiques de Rio. C'est le Vénézuélien qui a été l'heureux élu, il a marqué le point de la victoire sur une séquence que les juges ont dû valider à l'aide de la reprise vidéo.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine