Retour

Menace de grève à l'Université Laval : peu de progrès dans les discussions

Le syndicat des employés de soutien de l'Université Laval affirme que les négociations avec la direction de l'établissement avancent « à pas de tortue ».

Deux rencontres sont prévues lundi et mardi entre la direction de l'Université Laval et le syndicat qui représente 1900 employés.

Lundi matin, les représentants de la direction de l'Université se seraient présentés à la rencontre aux bureaux du ministère du Travail en disant ne pas être prêts pour discuter. Les négociations ont finalement pu reprendre plus tard dans la journée. Le syndicat espère toujours pouvoir éviter d'avoir recours à la grève générale illimitée.

« Ça va dépendre de la rencontre de demain, affirme le conseiller syndical Éric-Jan Zubrzycki. On espère toujours qu'on va réussir à atterrir plutôt que de s'écraser », illustre-t-il.

Le syndicat prévient tout de même que si aucun déblocage ne semble possible au terme de ces rencontres, la grève sera déclenchée, possiblement dès mardi. Les employés de soutien sont sans contrat de travail depuis le 1er avril 2016.

La mobilité des employés et le régime de retraite sont au coeur du conflit.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine