À moins d'une entente, la traverse Québec-Lévis pourrait être touchée par une grève générale illimitée des officiers mécaniciens et ceux de navigation à compter du 13 octobre.

Les 150 travailleurs de la Société des traversiers du Québec (STQ) sont affectés à la traverse Québec-Lévis, mais aussi à celles de L'Isle-aux-Coudres, de Sorel, de Tadoussac et de Baie-Comeau. Les traversiers ne peuvent pas circuler en l'absence de ces officiers.

Le Conseil des services essentiels devra déterminer quelles liaisons devront être maintenues durant la grève. Le représentant du syndicat des Métallos, Gordon Ringuette, explique que la question salariale est au coeur du conflit avec l'employeur.

« On représente les travailleurs de traverse les moins bien payés au Canada. Le monde qu'on représente a des brevets, ce sont des gens spécialisés. Ce n'est pas n'importe qui, qui peut conduire des navires et travailler dans la salle des machines », soutient Gordon Ringuette.

Lors du dernier conflit, aucun service n'avait été maintenu entre Québec et Lévis.

Plus d'articles

Commentaires