Retour

Meurtre de Lyne Massicotte : le procès d'Alain Perreault s'ouvre à Québec

Près de 300 personnes sont convoquées ce matin au palais de justice de Québec, pour former le jury au procès d'Alain Perreault. L'homme de 54 ans est accusé d'avoir tué Lyne Massicotte à l'été 2003.

Un texte de Yannick Bergeron

Lyne Massicotte a disparu le 17 juillet 2003 après être venue en visite à Québec. Le corps de la femme de 43 ans n'a jamais été retrouvé malgré les intenses recherches menées à l'époque. 

En plus des policiers, de nombreux bénévoles y avaient participé. Ce n'est qu'en 2010 que la police a arrêté Alain Perreault au terme d'une longue enquête.

Il s'agit d'un deuxième procès ordonné pour des raisons juridiques.

« Quand on parle d'un deuxième procès, c'est comme ci on recommençait à zéro. [...] Les avocats tiennent compte du premier procès, mais ils peuvent aussi adopter une stratégie tout à fait différente », explique le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me René Verret.

Comme le procès se déroule devant jury, une ordonnance de non-publication empêche les médias d'en dévoiler les détails avant qu'ils soient présentés à la cour.

Plusieurs candidats jurés

Le nombre de 300 candidats jurés convoqués est important: cela représente environ le double de candidats habituellement appelés au palais de justice de Québec pour les procès devant jury.

« Le but c'est de s'assurer qu'on ait 12 personnes qui vont être en mesure de rendre un verdict en fonction de la preuve qui sera présentée au procès. Effectivement, des gens peuvent avoir entendu parler de l'affaire, mais ça ne les empêche pas d'agir à titre de juré s'ils sont en mesure de rendre un verdict en fonction de la preuve » précise Me Verret.

Le procès d'Alain Perreault devrait durer deux mois. Il se déroulera devant le juge Richard Grenier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine