La NASA a confirmé mardi soir le succès de la mission de sa sonde New Horizons, qui a réussi à collecter de nombreuses données en s'approchant très près de Pluton. 

La sonde, qui est passée à seulement 12 400 km de Pluton, a envoyé un message confirmant qu'elle avait réussi à frôler sans encombre la planète naine pendant une quinzaine d'heures. L'Agence spatiale américaine a reçu ce signal vers 20 h 55.

L'attente a été angoissante pour les techniciens de la NASA, puisque New Horizons ne pouvait pas communiquer avec la Terre pendant qu'elle effectuait ses analyses.  

Les experts avaient estimé qu'il y avait une chance sur 10 000 que la sonde soit frappée par des débris tandis qu'elle s'approchait de Pluton. Mais la sonde est encore en parfait état et a pu effectuer son abondante collecte de données.

La sonde a interrompu son voyage pendant quelques minutes afin d'envoyer 15 minutes de données télémétriques. Il a fallu plus de quatre heures pour que ces données parviennent aux techniciens de la NASA.

Des images en haute définition de la planète devraient commencer à parvenir de la sonde dès mercredi. Il lui faudra 16 mois pour transmettre l'intégralité des données qu'elle a collectées durant son survol historique de la planète naine.

New Horizons a frôlé Pluton après un voyage de neuf ans et 5 milliards de kilomètres. La sonde se déplace à une vitesse de 49 600 km/h.

La NASA estime que ce survol historique permettra d'en apprendre plus sur Pluton, l'un des astres les moins documentés du système solaire. Déjà, grâce aux premières données envoyées par New Horizons ces derniers jours, les chercheurs ont pu confirmer la présence de glace sur les pôles, ont confirmé la taille exacte de la planète naine et ont observé une tache claire en forme de coeur sur sa surface.

« Je sais qu'aujourd'hui nous avons inspiré une nouvelle génération d'explorateurs », s'est réjoui Charles Bolden

Le physicien et cosmologiste Stephen Hawking a publié un message sur YouTube pour souligner l'importance de cette mission. « Désormais, le système solaire sera plus ouvert et révélera les secrets distants de Pluton », a-t-il dit. « Nous explorons parce que nous sommes humains et nous voulons savoir. J'espère que Pluton nous aidera dans ces découvertes. »

La sonde, qui n'est pas plus grosse qu'un piano, est équipée de sept instruments de mesure très sophistiqués. Elle devait, entre autres :

  • analyser sa surface;
  • analyser la composition de son atmosphère;
  • étudier sa géologie;
  • relever la température à sa surface;
  • capter des images.

New Horizons doit maintenant poursuivre son chemin vers la ceinture de Kuiper, une zone aux confins du système solaire où errent de petits corps célestes, des restes de la formation du système solaire.

Le projet a coûté environ 700 millions de dollars.

L'illustration qui suit montre la taille de Pluton (et de sa lune Charon) en comparaison avec celle de la Terre.

Plus d'articles

Commentaires