Retour

Mort d’un adolescent : cellule de crise à la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette

Du soutien psychologique est offert aux camarades de classe d'Aurélien Chuop-Mourareau, l'étudiant de cinquième secondaire à la Polyvalente de L'Ancienne-Lorette retrouvé sans vie, vendredi soir, au fond d'une carrière à béton dans le secteur de Beauport.

Une équipe de psychologues, psychoéducateurs et techniciens en éducation spécialisée sont appelés à intervenir auprès des élèves bouleversés par la mort mystérieuse du jeune homme de 16 ans.

Une banderole est aussi installée à l’intérieur des murs de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette pour permettre aux élèves d’offrir des messages de sympathies à la famille d’Aurélien Chuop-Mourareau.

Le porte-parole de la Commission scolaire des Découvreurs, Alain Vézina, soutient que tous les amis proches d’Aurélien Chuop-Mourareau seront rencontrés individuellement.

« Hier soir, un courriel a été envoyé à tous les membres du personnel enseignant pour leur dire d’être vigilants, d’être à l’écoute des élèves, s’ils ont besoin d’en parler », explique M. Vézina.

Un courriel sera également acheminé aux parents des élèves, aujourd’hui, afin qu’un suivi soit fait à la maison.

La vie étudiante a été bouleversée à la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette depuis le signalement de la disparition d’Aurélien Chuop-Mourareau. Le jeune homme de 16 ans a assisté à un cours mercredi matin avant de disparaître. Un poste de commandement a ensuite été érigé dans le stationnement de l'école.

L’enquête du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) se poursuit toujours. Une autopsie sera pratiquée sur le corps du jeune homme cette semaine.

Avec les informations d'Alexandra Duval

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine