Retour

Mort d'un couple colombien : nouvelles accusations pour la conductrice

Le dossier de Jade Morillon-Morissette s'est alourdi mercredi au palais de justice de Québec. La femme de 27 ans est maintenant accusée de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort d'un couple de Colombiens, le 30 août dernier, dans le quartier Limoilou.

Des accusations de conduite dangereuse et de négligence criminelle causant la mort se sont aussi ajoutées. Au moment de son arrestation, la conductrice avait d'abord été accusée de conduite avec les capacités affaiblies.

Le diacre Arismendy Lozada, d'origine colombienne, affirme que la communauté est soulagée de ces nouvelles accusations, même si elle ne cherche pas vengeance.

« Avant tout, nous sommes des êtres humains. C'est une douleur pour la famille de Ingrid et Julian et notre communauté, mais c'est une douleur aussi pour la famille de Mme Morissette », souligne-t-il.

Pas d'accusation pour la mort du fœtus

Aucune accusation ne sera toutefois déposée concernant le fœtus que portait la victime Ingrid Carolina Zamorano Pabon.

Le Code criminel ne prévoit pas de statut pour le foetus, tant qu'il n'est pas sorti du corps de la mère. La Couronne n'avait donc aucune assise juridique pour porter des accusations pour la mort de l'enfant à naître.

Julian Esteban Muneton Vasquez et Ingrid Carolina Zamorano Pabon sont morts dans l'accident survenu en soirée, il y a 10 jours, dans le quartier Limoilou. La femme de 30 ans était enceinte de 8 mois.

L'enquête sur remise en liberté de Jade Morillon-Morissette, qui était prévue aujourd'hui, a été reportée compte tenu des nouvelles accusations portées contre elle.

L'avocat de Jade Morillon-Morissette attend d'avoir l'ensemble du dossier avant de tenir cette audience.

L'accusée reviendra en Cour mercredi prochain pour déterminer la date de cette audience.

Plus d'articles

Commentaires