Retour

Mort de Marie-Pier Gagné : le conducteur interrogé « prochainement »

Deux mois après la mort de Marie-Pier Gagné, la police de Québec a finalement en main tous les résultats d'analyses et d'examens pour rencontrer le conducteur qui a heurté à mort la femme enceinte alors qu'elle traversait le boulevard Laurier, devant le CHUL, a appris Radio-Canada.

« On était en attente de diverses analyses au niveau médical, au niveau de l'expertise également du véhicule. Plusieurs de ces rapports ont été reçus. Donc l'enquête suit son cours et la personne qui était impliquée dans l'accident, le conducteur, devrait être prochainement rencontrée », affirme Marie-Ève Painchaud, porte-parole du service de police.

Le 10 août dernier, un automobiliste dans la vingtaine ne s'est pas arrêté au passage piétonnier devant le centre commercial Laurier Québec, tuant la mère de 27 ans qui était sur le point d'accoucher. Son bébé a survécu.

L'automobiliste, qui circulait en direction ouest, a ensuite poursuivi sa course pour aller heurter des voitures immobilisées aux feux de circulation de l'avenue Germain-des-Prés.

La police de Québec n'a toujours pas expliqué pourquoi l'homme ne s'est jamais arrêté. Les enquêteurs attendaient d'avoir les conclusions des différentes analyses pour rencontrer le conducteur impliqué.

Ils ont maintenant en main les résultats des tests effectués sur des prélèvements qui devaient déterminer s'il avait quelque substance dans le sang, ainsi que son rapport médical. Les policiers avaient également demandé une évaluation de la vitesse du véhicule au moment de l'impact et une vérification des coussins gonflables.

Marie-Ève Painchaud refuse pour l'instant de dévoiler les conclusions de ces tests et de préciser si la thèse du malaise se confirme. L'hypothèse d'une crise d'épilepsie a été soulevée, mais jamais confirmée.

Le délai de deux mois n'est pas anormal, selon Marie-Ève Painchaud. Le conducteur avait été interrogé une première fois au moment du drame. « Il y a une version initiale qui a été prise par les policiers sur les lieux de l'accident. C'est normal qu'il soit rencontré à la fin des étapes d'enquête. »

Les résultats de l'enquête permettront de déterminer si des accusations criminelles sont portées contre le conducteur.

Plus d'articles