Retour

Mort de Marie-Pier Gagné : le coroner publie son rapport

Marie-Pierre Gagné, cette femme enceinte qui a été happée mortellement par une voiture le 10 août 2016 sur le boulevard Laurier, à Québec, est décédée d'une « hémorragie cérébrale massive ».

Un texte de Louis Gagné

C’est la conclusion à laquelle en arrive le coroner Jean-Marc Picard, dont le rapport d’investigation a été rendu public mercredi.

Le médecin légiste rapporte que la jeune femme de 27 ans présentait un saignement de l’oreille droite (otorragie) et avait l’œil droit « enflé et bleuté ».

« Ces deux découvertes sont des signes évidents d’une hémorragie cérébrale massive », écrit le Dr Picard.

Le pathologiste ajoute que son examen externe a permis de noter la présence d’une fracture fermée de la jambe droite et d’une fracture ouverte au coude droit.

Pas d’autopsie

Il précise qu’aucune autopsie n’a été pratiquée sur le corps de la victime. Le médecin n’a pas non plus jugé nécessaire de procéder à des analyses toxicologiques, « ayant été avisé des circonstances de ce décès ».

Le 10 août 2016, vers 10 h 15, Marie-Pier Gagné a été fauchée par une voiture alors qu’elle traversait le boulevard Laurier, devant le CHUL. La femme enceinte de 32 semaines a succombé à ses blessures, mais le bébé qu’elle portait a pu être sauvé.

Le conducteur de la voiture, qui souffre d’épilepsie, n’avait pas le droit de se trouver au volant au moment de l’accident. Jonathan Falardeau-Laroche a été accusé de négligence criminelle causant la mort et de négligence criminelle causant des lésions le 24 janvier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine