Retour

Motocycliste happé mortellement : une vidéo de la collision dévoilée

L'avocat qui défend la policière de Québec accusée de conduite dangereuse causant la mort d'un motocycliste sur l'autoroute Laurentienne veut démontrer que la victime a contribué à l'accident mortel. La poursuite a riposté en dévoilant la vidéo de la scène survenue le 10 septembre 2015.

Un texte de Yannick Bergeron

Me Jean-François Bertrand, l'avocat de la policière Isabelle Morin, a présenté une requête pour obtenir le dossier médical de Jessy Drolet. Il a subi des blessures sérieuses aux jambes, un an avant la collision mortelle.

Le criminaliste prétend donc que la condition médicale du motocycliste a pu contribuer au drame.

« La manoeuvre (de la policière) n'est pas la cause significative de l'accident mortel », plaide Me Bertrand.

La poursuite a répliqué en montrant au juge la vidéo de la scène survenue le 10 septembre 2015.

On y voit le motocycliste circuler en direction sud, alors que la circulation se fait à contresens en raison de travaux sur l'autoroute.

À la hauteur de la sortie George-Muir, Isabelle Morin, qui circule en direction nord, tourne vers la sortie, se retrouvant devant le motocycliste qui n'a pu éviter l'impact.

« Cette manoeuvre est entièrement responsable de la collision mortelle », soutient la procureure de la poursuite, Me Julie Drolet.

La Couronne croit que le dossier médical de Jessy Drolet n'apporterait donc rien de pertinent au litige.

Procès reporté par Irma

Alors que le procès d'Isabelle Morin devait débuter au mois de novembre, la défense a obtenu un report de la cause au mois de mars prochain.

Me Bertrand a fait valoir que le travail de son expert, qui a fait une reconstitution de l'événement, a été retardé par le ministère des Transports.

De plus, l'expert utilise un logiciel spécial qui connaît quelques ratées en ce moment.

L'entreprise qui fait la maintenance du logiciel est basée en Floride. Elle est difficile à joindre depuis que l'ouragan Irma a frappé là-bas, a soulevé l'avocat de la défense.

Plus d'articles

Commentaires