Retour

Motoneige happée par un train : il pourrait s’agir d’un délit de fuite

Le conducteur de la motoneige qui a été happée par un train de marchandises vendredi après-midi près de Lévis pourrait avoir fui la scène de l'accident.

Un texte de Louis Gagné

C’est du moins l’une des hypothèses privilégiées par la Sûreté du Québec (SQ), qui n’était toujours pas parvenue en fin de soirée à retracer le conducteur ou propriétaire de l’engin.

Un train de marchandises est entré en collision avec une motoneige vers 15 h 30, vendredi, à Saint-Charles-de-Bellechasse, dans la région de Chaudière-Appalaches, à environ 20 km à l’est de Lévis.

Les services de secours ont réussi à retrouver la motoneige ainsi qu’un casque, mais le conducteur manque toujours à l’appel.

Les policiers ne peuvent donc pas confirmer pour l’instant si un conducteur était aux commandes du bolide au moment de l’impact, ou si la motoneige avait été abandonnée sur la voie ferrée.

Délit de fuite?

La SQ croit toutefois qu’il est possible qu’une personne se trouvait à bord de la motoneige lorsqu’elle a été percutée par le train. Comme l’accident se serait produit à basse vitesse, le conducteur n’aurait pas été blessé gravement et aurait pu fuir à pied pour des raisons qui restent à déterminer.

De nombreux policiers, ambulanciers et pompiers ont participé aux recherches. La SQ a même déployé un maître-chien sur les lieux de la collision.

L’accident a entraîné la fermeture de la route 279, entre l’autoroute 20 et la route 218, pendant plusieurs heures, soit jusqu’au moment où le train de marchandises impliqué dans la collision a pu repartir.

La Sûreté du Québec invite toute personne qui aurait été témoin de l’accident ou qui détiendrait des informations permettant de retrouver le conducteur de la motoneige à composer le 310-4141 ou le *4141 (pour les cellulaires).

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine