Retour

Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté devant jury ou pas ?

Les ex-ministres Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté n'ont plus l'intention d'être jugés par un jury à leur procès pour abus de confiance. Accusés en même temps que cinq autres personnes à la suite d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), les ex-politiciens souhaitent maintenant un procès devant un juge seul.

Un texte de Yannick Bergeron

Leurs avocats en ont fait la demande la semaine dernière dans le cadre d'une conférence de gestion en prévision de leur procès.

En mai dernier, la Couronne a déposé un acte d'accusation directe ce qui a eu pour effet d'annuler l'enquête préliminaire afin de passer directement à un procès devant jury.

Pour que les ex-ministres obtiennent un procès devant un juge seul, il faudra que leur requête soit acceptée.

Les partis reviendront devant le tribunal au mois d'août pour la suite des procédures préliminaires dans ce volumineux dossier. Les échanges avant procès sont frappés d'une ordonnance de non-publication.

Les autres accusés sont l'ex-chef du cabinet de Nathalie Normandeau, Bruno Lortie, Mario Martel et France Michaud qui dirigeaient la firme de génie-conseil Roche, l'ex-maire de Gaspé François Roussy, et un ex-responsable du bureau de circonscription de Pauline Marois dans Charlevoix, Ernest Murray

Ils sont tous accusés de complot, corruption, fraude envers le gouvernement et abus de confiance concernant du financement politique, des accusations passibles d'une peine d'emprisonnement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine