Retour

Nicolas Ellis dirigera Les Violons du Roy au Domaine Forget

Fondateur et directeur de l'Orchestre de l'Agora, chef adjoint à l'Orchestre Symphonique de Québec, Nicolas Ellis a le vent dans les voiles. Celui qui dirige à l'occasion l'Orchestre métropolitain de Yannick Nezet-Séguin remplacera Bernard Labadie au Domaine Forget le 30 juin prochain. Rencontre avec un jeune homme talentueux.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

« Je me sens privilégié d'avoir autant d'opportunités avec des ensembles différents, avoue d'entrée de jeu Nicolas Ellis. Il y a quelque chose qui est en développement et pour le moment j'en profite au maximum », explique le jeune chef d'orchestre.

Ce "quelque chose en développement", c'est son talent à la direction musicale. Nicolas Ellis évolue de belle façon dans le monde de la musique depuis longtemps, mais dernièrement le rythme du pianiste devenu chef d'orchestre pendant ses études à McGill, semble s'être accéléré.

Après avoir fondé l'Orchestre de l'Agora en 2012, Nicolas Ellis s'est joint à l'Orchestre symphonique de Québec à titre de chef adjoint de Fabien Gabel. Quelques mois plus tard, Yannick Nezet-Séguin le prend sous son aile et entreprend de collaborer avec le jeune chef de Chicoutimi.

Nicolas Ellis se fait remarquer partout où il va. Il a récemment été nommé révélation Radio-Canada en musique classique à titre de chef d'orchestre, du jamais vu.

Remplacer Bernard Labadie

Le 25 mai dernier, Les Violons du Roy annonçaient le remplacement de Bernard Labadie à la direction du concert du 30 juin au Domaine Forget. Le chef appelé en renfort ? Nicolas Ellis. Une invitation qui a réjoui le jeune homme dans la vingtaine.

« Les Violons du Roy, c'est un ensemble que j'admire beaucoup. J'ai aussi beaucoup de respect pour Bernard Labadie et ce qu'il a fait avec les Violons. C'est un ensemble très riche d'un héritage, et avec leur nouveau chef Jonathan Cohen, ils ont aussi un bel avenir. C'est très excitant de me retrouver au milieu de tout ça », raconte le musicien.

Une enfance au Domaine Forget

Le Domaine Forget dans Charlevoix est en quelque sorte un retour aux sources pour Nicolas Ellis.

« C'est très spécial parce que mes parents (David Ellis et Nathalie Camus), qui sont membres du quatuor Saguenay, ont enseigné plusieurs étés de suite au Domaine Forget alors que j'étais très jeune, confie le musicien. Moi, je n'ai que des bons souvenirs de cet endroit, de ce lieu magnifique. »

C'est donc dans de très bonnes dispositions que Nicolas Ellis s'apprête à entreprendre les répétitions avec les Violons du Roy.

Le programme proposé sera consacré à Mozart et Beethoven. C'est le pianiste Charles Richard-Hamelin qui interprètera le concerto No. 5 de Beethoven, ce qui ravit Nicolas Ellis. Il a déjà eu l'occasion de travailler deux pièces de Chopin avec le musicien. « J'aurai beaucoup de plaisir à le retrouver dans un registre complètement différent », avance-t-il.

Le concert aura lieu le 30 juin au Domaine Forget dans Charlevoix.

Plus d'articles