DeSerres, le fleuron québécois de la vente d'articles pour artistes lance un tout nouveau concept de magasin à Québec. La succursale située à l'extérieur de Place Ste-Foy déménage à l'intérieur du centre commercial sous un tout nouveau visage.

Un texte de Pascale Lacombe

Cette troisième génération de succursales mise sur un nouveau look, mais surtout sur l'expérience en magasin. Le président-directeur général de l'entreprise, Marc DeSerres, veut offrir aux clients de Québec la possibilité d’essayer les produits en magasin.

On est dans une industrie où c’est tactile, où il faut toucher et sentir.

Marc DeSerres, président-directeur général, DeSerres

Un espace atelier a été aménagé dans la section matériel d’art. Crayons, pinceaux, pots de peinture, toiles et papiers pourront être testés. Il y aura également des présentoirs où les articles seront déballés. Il sera donc possible d’avoir un avant-goût de ce qui se trouve dans l'emballage.

« On met une grande surface pour barbouiller, pour tester, pour jouer. Si vous regardez derrière moi, il y a peut-être mille crayons différents. C'est pour que les gens puissent toucher. Les gens veulent savoir c'est quoi la couleur, la texture », explique Marc DeSerres.

Défier la concurrence

« Cette approche, de faire expérimenter le consommateur, de lui faire vivre une expérience en magasin, c'est devenu essentiel dans un monde compétitif. C'est une stratégie de plus en plus utilisée », croit le professeur de marketing de l’Université Laval Frank Pons.

Cette façon de faire n’est pas nouvelle. Le professeur l’observe au Québec depuis un peu moins de 20 ans, surtout dans le commerce pour sportifs. Aujourd’hui, avec l’importance du commerce en ligne, cette stratégie marketing s’avère très avantageuse pour se démarquer.

On voit qu’il y a une différence et souvent, la différence, c’est souvent synonyme de survie ou de croissance sur les marchés.

Frank Pons, professeur de marketing à l’Université Laval

« Quand on veut acheter un produit du commerce de détail, on va peut-être aller en magasin pour l'expérimenter, avoir une expérience agréable avec la marque qui est la marque de commerce de détail et décider de l'acheter sur Internet par la suite. Et donc toutes ces options-là font que l'on est plus compétitif », explique M. Pons.

Perdurer dans le temps

La compagnie est dans le paysage québécois depuis plus de 109 ans. À ses débuts, en 1908, DeSerres était une quincaillerie.

Dans les années 70, devant une forte concurrence, l'entreprise a changé de visage et s'est spécialisée dans la vente de matériel d'artistes. Un virage qui a été fait par Marc DeSerres après avoir succédé à son père Roger à la tête de l'entreprise.

Le secret pour perdurer dans le temps : toujours se réinventer. « Il faut que les gens pensent que l'on est une compagnie jeune. Il faut toujours rentrer de la nouveauté », estime Marc DeSerres.

L'ouverture aura lieu le 20 janvier. À court terme, seul le magasin de Québec incarnera le nouveau concept des magasins DeSerres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine