Retour

Nouveau Harry Potter : l'engouement toujours présent

Des dizaines d'avides lecteurs se sont réunis, jeudi soir, à la librairie Pantoute sur la rue Saint-Jean pour mettre la main sur le tout nouveau livre Harry Potter et l'enfant maudit, mis en vente à 00 h 01. Près de 10 ans après la sortie du dernier opus, force est de constater que l'engouement est toujours là.

Le directeur adjoint de la libraire, Gabriel Guérin, s'attend d'ailleurs à ce que les ventes du nouveau livre demeurent soutenues jusqu'en janvier.

« C'est une très bonne soirée d'ouverture. [...] On s'attend à une grosse saison du temps des Fêtes, un engouement qui perdure pour la série d'Harry Potter », indique-t-il.

Il est d'ailleurs extrêmement rare que la libraire prolonge ses heures d'ouverture pendant la nuit pour le lancement d'un livre.

Selon Gabriel Guérin, une des clés du succès de la série, c'est qu'elle traverse les générations pour rejoindre « autant les gens dans la vingtaine que les tout jeunes qui redécouvrent la série, des années plus tard, après la publication originale ».

Harry Potter et l'enfant maudit n'est pas un nouveau roman, mais plutôt un texte tiré d'une pièce de théâtre présentée à Londres et écrite par Jack Thorne.

L'histoire se déroule plusieurs années après celle des romans écrits par J. K. Rowling. Le lecteur y retrouve un Harry Poter débordé par son travail de fonctionnaire au ministère de la Magie et son fils, Albus Severus Potter, qui peine à vivre dans l'ombre de la célébrité de son père.

« Ça faisait longtemps que l'aventure devait continuer. Ça va être le fun », s'enthousiasme Mathieu Labonté, premier client à ressortir de la librairie avec le livre en main. Il était d'ailleurs aussi un des premiers à Québec à s'être procuré la version anglaise du même livre.

« C'est du Harry Potter. Je ne peux pas passer à côté de ça, ni en français, ni en anglais. C'est comme un rituel », a-t-il ajouté avant d'avouer qu'il passerait probablement une partie de la nuit à bouquiner.

Plus d'articles