Retour

Nouveau record pour le Salon international du livre de Québec

Les tourniquets ont tourné à plein régime au Salon international du livre de Québec 2018. À la fermeture de l'événement dimanche, l'organisation annonçait un nouveau record d'achalandage, avec plus de 70 000 visiteurs.

Le nombre exact n’était pas encore connu au moment d’écrire ces lignes, mais la directrice des communications du Salon était en mesure d’avancer qu’il se situerait entre 70 000 et 71 000 visiteurs.

Le record précédent datait de l’année dernière, lorsqu’environ 68 000 personnes avaient franchi l’entrée du Salon.

« C'est du jamais-vu et je pense que les organisateurs vont être très contents de ce résultat-là », a indiqué Johanne Mongeau. À son avis, le succès du Salon 2018 va toutefois au-delà des statistiques d’achalandage.

Un effet Schmitt?

« Pour l'ensemble des auteurs et des lecteurs qui sont venus au Salon cette année, il y avait une atmosphère extrêmement agréable », affirme Mme Mongeau.

Elle soutient que la présidence d’honneur d’Éric-Emmanuel Schmitt y est pour quelque chose, lui qui « dégage énormément de calme, de quiétude et de bonne humeur », selon Mme Mongeau.

Le Salon se montre aussi particulièrement fier d’avoir attiré 28 000 jeunes visiteurs, dont près de 16 000 élèves pendant les 5 jours de l’événement.

Au total, plus de 1200 auteurs ont défilé au Salon et 230 activités d’animation ont eu lieu. Mme Mongeau affirme que des tables rondes qui s’annonçaient plus nichées ont connu un impressionnant succès.

Par contre, des valeurs sûres continuent de faire déplacer des foules à coup sûr. « Aussitôt qu'on parle un peu d'écriture, qu'on fait parler les auteurs de comment ils se sentent et d'où ils vont chercher leur inspiration, ça intéresse beaucoup de monde », affirme Mme Mongeau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine