La période des fêtes est particulièrement occupée pour le Centre multiethnique de Québec (CMQ), qui a accueilli une trentaine de nouvelles familles de réfugiés au cours des dernières semaines.

« On a reçu aux alentours de 196 personnes, donc entre 20 et 30 familles. Ça fait un gros mois de décembre et on attend encore six familles d’ici la fin du mois de janvier 2017 », mentionne la directrice du CMQ, Dominique Lachance.

La plupart des nouveaux arrivants sont des Syriens arrivés au pays depuis la Jordanie et la Turquie. Certains proviennent aussi du Bhoutan, de l'Afrique et de l'Amérique latine.

Selon Mme Lachance, les réfugiés qui sont arrivés à Québec au cours des dernières semaines ont des besoins plus criants que ceux que la ville a accueillis depuis le début de l’année.

« Ce sont des gens qui se trouvent dans un état de plus grande vulnérabilité : stress, un peu de trauma aussi puis beaucoup de problématiques de santé », explique-t-elle.

La directrice du CMQ ajoute que trouver un logement à ces réfugiés n’est pas une mince tâche. « C’est de très grosses familles, on parle de six, sept, huit personnes, voire dix, dans une même famille. Alors c’est tout un défi que de trouver des appartements pour ces gens-là. »

Le Centre multiethnique de Québec pourra compter sur la collaboration de la Ville de Québec, qui s’est engagée jeudi à favoriser l’intégration et les premières démarches d’installation des nouveaux arrivants.

« Cela prend beaucoup de courage pour tout quitter et recommencer une nouvelle vie ailleurs, a fait valoir le maire de Québec, Régis Labeaume. C’est pourquoi il est important que la Ville et ses partenaires agissent en collaboration pour soutenir le Centre multiethnique de Québec dans son mandat d’accueil. »

Depuis le début de l’année 2016, 552 personnes réfugiées parrainées par l’État, dont 403 d’origine syrienne, ont été accueillies à Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine