Retour

Nuit au cimetière ou l'art de se faire peur!

Vous aimez les histoires d'épouvante qu'on se raconte au coin du feu ? Ça tombe bien puisque le Festival Québec en toutes lettres propose une Nuit au cimetière Saint-Matthew.

Six conteurs disséminés dans le cimetière et l'église Saint-Jean-Baptiste vous raconteront avec délices des histoires sombres et cruelles, lugubres et cauchemardesques.

« On travaille beaucoup le côté intrigant de ces contes-là, ce sont des contes dits épeurants, intrigants, louches, glauques...dans un univers commun qui est : on se fait peur dans un cimetière un vendredi soir », explique le metteur en scène Patric Saucier.

Tirés de textes issus de différentes époques, vous reconnaitrez l'écriture de Lovecraft, Samuel Archibald, Larry Tremblay et même Michel Tremblay dont le recueil de nouvelles fantastiques, Contes pour buveurs attardés, fut publié en 1966.

Nuit au cimetière est un spectacle extérieur et comporte donc certains défis pour les comédiens. Outre le froid et le bruit, un tel concept permet un lien particulier avec le public.

« En jouant la nuit, tamisée, ça crée une espèce de rapprochement vraiment intéressant et une proximité avec le public. Surtout que là le public n'est pas vraiment plus loin que l'espace entre nous, ça crée un espace vraiment, vraiment l'fun », dit le comédien Lucien Ratio.

Produit par le Théâtre du Transport en commun, d'après une idée de l'association des Libraires, Nuit au cimetière promet d'être une expérience dont on se souviendra longtemps.

Le vendredi 30 septembre à 20h et 21h30

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine