L'entreprise technologique Olympus NDT vient d'acquérir un terrain dans le parc d'innovation Michelet. Elle va y construire un nouveau complexe de 35 millions de dollars pour réunir ses 400 employés sous le même toit.

Les nouvelles installations, situées près de l'autoroute Henri-IV, dans le quartier les Saules, vont également permettre de créer une centaine d'emplois dans les prochaines années.

L'entreprise de haute technologie, qui est spécialisée dans la détection de failles dans les composites, est présente dans la région depuis une vingtaine d'années.

Pour l'instant, une cinquantaine d'employés travaillent à Lévis. Ils seront rapatriés à Québec, une fois les nouveaux bureaux ouverts, en 2017.

Parc technologique convoité

Après ABB, Olympus est la deuxième entreprise à s'installer dans l'Espace innovation Michelet, un parc technologique de nouvelle génération où les bâtiments doivent répondre aux normes de développement durable.

Le maire de Québec affirme qu'il y a un engouement auprès des entreprises pour venir s'y établir. « Je prévois que le parc va manquer de place dans un avenir rapproché », affirme Régis Labeaume.

Le maire croit que la ville est en train de récolter les fruits d'années d'efforts dans les secteurs d'innovation technologique.

Besoin de main-d'oeuvre qualifiée

Olympus NDT a besoin d'employés spécialisés. Pour le président, Fabrice Cancre, la décision d'investir à Québec pour y rester démontre que la main d'oeuvre est là.

« Oui, il y a de la compétition, je ne le nie pas. On espère pouvoir être un employeur de référence dans la région. On investit pour le prouver. »

La première pelletée de terre est prévue pour avant l'hiver.

Plus d'articles

Commentaires