Retour

« On espère que le premier cimetière musulman de Québec sera à Saint-Apollinaire » -Mohamed Kesri

Le Centre culturel islamique de Québec se dissocie de la création du cimetière musulman de l'entreprise funéraire Lépine Cloutier Athos, à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Aucun représentant du CCIQ n'était présent à l'inauguration dimanche. Mohamed Kesri, secrétaire du Centre islamique de Québec (CCIQ), souligne que l'initiative ne répond pas aux besoins de toute la communauté musulmane de Québec. Il déplore par ailleurs que le CCIQ n'ait jamais été consulté.

« On dit que c'est le premier cimetière musulman à Québec, mais ce n'est pas vrai. Il faut dire plutôt un carré dans un cimetière catholique à Saint-Augustin. Ce n'est pas du tout pareil ! Le premier cimetière musulman de Québec, on espère qu'on l'aura à Saint-Apollinaire », a insisté M. Kesri à l'émission Première heure.

Le projet à Saint-Apollinaire, qui ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté de 6000 habitants, sera soumis à un référendum dimanche. Le cimetière musulman serait situé sur un terrain de 18 000 mètres carrés, derrière les installations de l'entreprise funéraire Harmonia. Un changement de zonage est nécessaire pour sa création.

Le Centre culturel islamique de Québec ne cache pas sa déception face aux difficultés rencontrées pour concrétiser son projet. Mohamed Kesri estime néanmoins qu'il n'y a pas de raison valable pour le rejeter après l'inauguration d'un cimetière sur la rive nord.

« J'espère que les gens de Saint-Apollinaire se poseront la question suivante : les citoyens de Saint-Augustin ont accepté tout ça, pourquoi nous ont mettrait un frein. Y a-t-il une raison valable? »

Contrairement à Saint-Augustin, la communauté musulmane serait propriétaire du cimetière à Saint-Apollinaire.

Soixante-deux citoyens décideront du sort du projet de cimetière musulman dimanche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine