Retour

« On est frappé en plein coeur », le délégué général du Québec à Bruxelles

Les attentats survenus à Bruxelles ce matin ont créé une onde de choc dans la communauté diplomatique. Les bureaux du délégué général du Québec à Bruxelles, Michel Audet, sont situés tout près de la station de métro Maelbeek où une explosion est survenue.

Le lieu est situé en plein coeur du quartier européen, non loin des institutions comme le Parlement européen et les bureaux de la Commission européenne.

« Ce n'est pas banal, ce qui se passe ici aujourd'hui. On est frappé en plein coeur de ce que cette ville représente pour le reste du monde, c'est-à-dire la grande Europe », a affirmé M. Audet à l'émission Première heure.

Des cellules de crise ont été rapidement mises en place pour répondre aux besoins des Québécois en Belgique. La délégation générale du Québec à Bruxelles est en lien avec les ambassades et les services consulaires d'urgence.

« On donne toute l'information qu'on a aux Québécois qui ont besoin de support », affirme M. Audet.

Le risque présent

La sécurité en Belgique s'était resserrée depuis les attentats en France, raconte-t-il, mais l'inquiétude s'était quelque peu apaisée dernièrement.

« On dirait qu'à un moment donné, on apprend à vivre avec un certain risque dans une grande ville européenne. Mais là, ce matin, ça vient vraiment de toucher les citoyens, les étrangers, les gens qui travaillent, en plein coeur. »

Michel Audet s'attend maintenant à la tenue d'un sommet européen d'urgence pour faire le point sur la menace terroriste. « Il y a des mesures qui devront être prises à la grandeur de l'Europe en matière de sécurité parce qu'on ne peut pas vivre, chaque année, des épisodes comme le Bataclan ou ce qui vient de se produire ici. »

Les explosions à Bruxelles ont frappé l'aéroport de Zaventem et la station de métro Maelbeek.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine