Retour

Opération anti-graffitis dans le quartier Saint-Jean-Baptiste

Le quartier Saint-Jean-Baptiste s'est refait une beauté mardi. En l'espace de quelques heures, près de 150 graffitis ont été nettoyés sur la rue d'Aiguillon, une des artères les plus passantes.

L'opération anti-graffitis, qui avait lieu entre 9 h et 15 h, était menée par le Chantier Urbain Graff'Cité, le conseil de Quartier et l'arrondissement La Cité Limoilou. 

Des équipes composées de jeunes et de techniciens en nettoyage chez Graff'Cité ont sillonné la rue d'Aiguillon fermée pour l'occasion. Les travailleurs ont fait disparaître les graffitis à l'aide de produits nettoyants industriels. 

« Deux équipes se promènent avec un camion dans lequel se trouve une machine à pression, 3000 à 4000 livres de pression, plus une eau bouillante à 140 degrés Celsius. On nettoie tout ce qui est brique et ciment », explique Laurent Pagano, responsable des travaux à Graff'Cité. 

« On nettoie un grand nombre de graffitis sur la rue. Ça va paraître et ça va être magnifique après, c'est vraiment valorisant! », estime Virginie Paquet-Rostane, une participante. 

Plusieurs murs légaux à Québec? 

Les différents intervenants espèrent que plusieurs murs destinés aux graffeurs verront le jour dans les quartiers centraux, où depuis plusieurs années, on constate une augmentation des graffitis. 

« Il faut être patient. On sait que la Ville se penche sur le phénomène et elle veut prendre une autre direction plutôt que de réprimer les graffeurs » , explique Laurent Pagano. 

« L'arrondissement La Cité-Limoilou fait de la lutte aux graffitis, une priorité. Il y a plusieurs éléments qui seront mis en place, un plan d'action porté par l'arrondissement. Des personnes travaillent à la Ville en ce sens-là » explique pour sa part Pauline Guyomard, administratrice au conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine