Retour

Opération de visibilité pour réclamer des logements sociaux

Des dizaines d'affiches ont fait leur apparition dans les quartiers centraux de Québec depuis lundi. On peut y lire notamment : « ni taudis, ni condos on veut des logements sociaux ». Cette action de visibilité s'inscrit dans le cadre de la semaine nationale d'occupation du territoire du Front d'action populaire en réaménagement urbain, le FRAPRU.

Un texte de Camillle Simard

C'est le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste qui a installé les pancartes sur une quinzaine de sites abandonnés ou sur des terrains où des condos seront construits. Une trentaine de citoyens ont posé ces affiches dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch et Saint-Sauveur.

Le Comité espère ainsi sensibiliser la population. « Des condos, il y a en trop, on veut des logements sociaux. Il y a pleins de sites laissés à l'abandon, il y a des besoins, si les programmes suivaient on pourrait décontaminer les sites et faire du logement social », croit Nicolas Lefevbre-Legault, coordonnateur au Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. 

Nicolas Lefebvre-Legault ajoute qu'il y a des enjeux de salubrité et de santé avec les sites abandonnés un peu partout sur le territoire de la Ville. Il cite en exemple l'ancienne boucherie W.E Bégin située sur la rue Saint-Jean à l'abandon depuis 4 ans.

« Il y a eu des squatteurs, il a des odeurs qui incommodent les gens, de la vermine, les citoyens ont peur que ça s'effondre », illustre-t-il.

Des actions un peu partout au Québec 

Le FRAPRU poursuit ses actions à Québec dans le cadre d'une semaine de manifestation et d'occupation du territoire pour souligner l'importance du logement social.

L'organisme réclame la construction de quelque 50 000 logements destinés à une clientèle moins fortunée au cours des cinq prochaines années.

Des logements sociaux pourraient facilement être construits sur plusieurs terrains disponibles dans des villes comme Québec, Montréal, Sherbrooke, Trois-Rivières ou Rouyn-Noranda, prétend le FRAPRU.

Une manifestation aura lieu à 11 h ce matin au coin des rues Charest et Langelier. 

Plus d'articles

Commentaires