Retour

Opération distraction : 15 conducteurs délinquants interceptés en une heure

Des contrôleurs routiers et des policiers ont sillonné les autoroutes de la région de Québec, mercredi matin, pour notamment serrer la vis aux conducteurs distraits par leur téléphone cellulaire. Les autorités ont rapidement constaté qu'il y a encore du travail de sensibilisation à faire.

Les agents qui se trouvaient à bord d'un autobus avaient pour objectif de détecter les infractions et les distractions des conducteurs.

En un peu plus d'une heure, une quinzaine d'automobilistes ont été interceptés. La moitié des conducteurs parlaient ou textaient au volant. D'autres automobilistes, majoritairement des camionneurs, ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

« Ça part souvent d'une mauvaise habitude, il y en a qui nous disent qu'ils font des arrêts fréquents, pour eux c'est plus tannant de s'attacher et se détacher », constate Isabelle Gaudreau, contrôleur routier, relationniste pour l'Est-du-Québec.

Elle met d'ailleurs en garde les camionneurs qui pourraient se sentir faussement en sécurité.

Selon le Conseil canadien de la sécurité, le cellulaire au volant représente la principale source de distraction chez les automobilistes.

Isabelle Gaudreau constate que le message semble encore difficile à passer auprès des citoyens.

« L'habitude est très ancrée, on veut prendre le cellulaire, on veut le regarder, ça devient presque un tic, c'est de ça que les gens vont devoir se débarrasser », affirme la porte-parole.

L'opération tenue conjointement par les services de police, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) et les contrôleurs routiers se poursuit jusqu'à jeudi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine