Retour

OXFAM presse les pays du G7 de protéger l’environnement

La scène a de quoi faire sourire : sept mascottes des leaders du G7 qui arborent des chemises à carreaux et s'adonnent à une joyeuse partie de pêche. Cette mise en scène médiatique, signée par Oxfam-Québec, vise à rappeler aux dirigeants du G7 l'importance de s'attaquer à la crise climatique.

Dans cette scène comique, présentée samedi matin au parc de la Francophonie, on pouvait voir les dirigeants du G7 « qui font du camping et on voit derrière eux la Terre qui en train de prendre feu », décrit la directrice générale de l’organisme, Denise Byrnes.

« On voit aussi qu’il y a un membre du G7 qui met du bois sur le feu pour l’augmenter alors, on voit que c’est urgent, le climat », poursuit-elle, en faisant référence à Donald Trump.

L’organisme de charité, qui mène des opérations humanitaires à travers le monde, soutient que les changements climatiques touchent directement les populations plus vulnérables.

« Nous, on voit un impact sur les gens pauvres. On est sur le front sur les pays du sud. On voit que les femmes sont durement touchées par ça parce qu’elles doivent aller plus loin pour chercher l’eau, parfois jusqu’à 10 kilomètres. Des fois, avec la sécheresse à répétition, il n’y a pas assez à manger leurs enfants et leurs familles. »

OXFAM souhaite qu’une « déclaration forte » par rapport à l’environnement soit émise au terme du sommet. « On veut leur rappeler qu’ils ont une responsabilité face à ça. Qu’ils ont un pouvoir de décision et d’influence », indique Mme Byrnes.

Cette mise en scène médiatique fait partie d’une série d’actions orchestrées dans le cadre du G7.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine