Retour

Panne majeure chez Desjardins : pas de pénalités pour les usagers

Les utilisateurs de cartes de débit et les commerçants qui ont été nombreux à se buter aux problèmes qu'a connus Desjardins, hier, avec ses services en ligne et ses terminaux ne devraient pas subir de préjudices des ratés du système.

En après-midi vendredi, Desjardins a fait savoir que les erreurs survenues avec le service AccèsD comme les doublons de transactions Interac ou de crédit seront corrigées automatiquement d'ici quelques jours. Aussi, ceux qui n'ont pu faire leurs transactions en raison de la panne pourront être dédommagés.

Le porte-parole du Mouvement Desjardins, André Chapleau, se dit conscient des désagréments engendrés pour les usagers de cartes Desjardins.

Il a affirmé un peu plus tôt que les personnes qui n'auront pu conclure leurs transactions le premier du mois ne devraient pas subir de pénalités. Chaque situation sera examinée par Desjardins.

« Tous ces cas devront être réglés au cas par cas. C'est sûr, on ne laissera personne en panne ou en difficulté. Il y a des mécanismes qui se mettront en place pour s'assurer que tout rentre dans l'ordre normalement sans que ça ait un impact pour nos membres. »

Système intermittent

Le fonctionnement du système AccèsD était toujours intermittent vendredi. Bien que le système ait été rétabli, l'achalandage était particulièrement important en avant-midi, de sorte que Desjardins a dû gérer l'affluence en limitant les autorisations, a expliqué M. Chapleau.

« On veut contrôler le trafic pour éviter de générer une nouvelle surcharge. Il peut arriver qu'on ne puisse pas accéder, mais si on se reprend un peu plus tard, ça devrait fonctionner. »

Commerçants et usagers touchés

Jeudi, de nombreux membres des Caisses Desjardins n'ont pu, jusque tard en soirée, consulter leurs comptes et effectuer des opérations en ligne. Sur les réseaux sociaux, les usagers ont été nombreux à afficher leur impatience et à détailler les inconvénients engendrés par l'interruption de service.

Le système de paiement direct par terminaux dans les commerces et restaurants a également connu des ratés qui ont compliqué les transactions.

Le restaurant Le Mouton Noir, de Baie-Saint-Paul, a fait partie des nombreux commerces touchés par la panne. Un employé, Rodolphe Kerbouriou, déplore les problèmes durant de longues heures en pleine heure de repas.

« On n'avait plus de communication et hors communication sur tous nos TPV [terminaux de point de vente]. Ça a duré trois heures en plein service, surtout qu'on ne pouvait pas les joindre, toutes les lignes étaient occupées », relate-t-il.

Au restaurant Cochon Dingue dans le Petit-Champlain, le deux tiers des transactions avec les terminaux n'ont pu être complétées.

Plusieurs commerces ont dû se rabattre sur les anciens systèmes de paiement par carte de crédit avec papier carbone.

Selon M. Chapleau, des mécanismes de protection internes de l'ordinateur qui s'enclenchent lors d'une surcharge pourraient être à l'origine de la panne survenue jeudi.

Le système AccèsD de Desjardins compte environ 3 millions d'utilisateurs.

Plus d'articles

Commentaires