Les Canadiens Maxence Parrot et Mark McMorris ont survolé les qualifications de grand saut (big air), jeudi, à la Coupe du monde de Québec, et ont validé leur billet pour la grande finale de samedi.

McMorris a été le meilleur de sa vague de qualifications, la deuxième, avec une performance de 95 points, devant Parrot (93,25), champion de cette épreuve aux derniers X Games, à Aspen.

Tyler Nicholson a raté sa qualification directe avant d’accéder plus tard dans la journée à la grande finale en récoltant 91 points en demi-finale.

Les autres Canadiens en lice, Michael Ciccarelli (77,75), Keassy Patenaude (72,25), Antoine Truchon (60,75), Craig Gouweloos (55,50), Timothy Crighton (47,75), Francis Jobin (45,75), William Izzard (44,25) et Sébastien Toutant (36,50), ont été éliminés en qualifications.

Chez les femmes, aucune Canadienne ne s’est qualifiée directement pour la grande finale.

Une saveur canadienne en slopestyle

Kim Lamarre s’est par ailleurs qualifiée pour la finale de slopestyle. Avec une performance de 86,33 points, la Québécoise de 28 ans a décroché le quatrième et dernier billet disponible dans son groupe.

« C'est la première fois que j’atterris une descente depuis le printemps 2015, a-t-elle commenté. Ça fait longtemps et je me demandais si j’étais capable de le refaire. C’est beaucoup de soulagement, mais aussi de la fierté. J’ai changé mon plan en pratique et ç’a bien fonctionné. »

Lamarre sera la seule Canadienne en finale, dimanche.

La finale masculine, elle, mettre en scène cinq représentants de l’unifolié : Alex Beaulieu-Marchand, Alex Bellemare, Mark Hendrickson, Evan McEachran et Teal Harle.

Plus d'articles