La nécropsie qui devait être pratiquée mercredi matin sur la carcasse du petit rorqual trouvé dans le secteur de Saint-Nicolas, à Lévis, n'aura finalement pas lieu. Le ministère de l'Environnement récupéra la carcasse pour la transporter vers un site d'enfouissement.

Les chercheurs ont renoncé à procéder à l'autopsie de l'animal sur place, ce qui aurait causé trop de désagréments aux riverains, explique Robert Michaud, coordonnateur du Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins.

« [L'autopsie sur le site] peut incommoder les résidents, mais aussi c'est un secteur assez fragile, alors on n'avait pas l'option d'amener de la machinerie sur le site pour nettoyer et déplacer la carcasse. »

Le mammifère de quatre mètres sera plutôt tiré vers le large par une équipe de la Garde côtière et remis au ministère de l'Environnement qui en disposera.

Robert Michaud souligne que l'opportunité était intéressante pour déterminer la cause exacte de la mort de l'animal, mais que l'espèce n'est pas considérée comme prioritaire pour la recherche, contrairement au béluga, par exemple.

« Dans le cas du petit rorqual, ce n'est pas une espèce en péril, ce n'est pas une espèce qui fait l'objet d'un programme de recherche spécifique, alors, on est intéressé à documenter, prendre des échantillons et ça a été fait dans la première étape. »

Des échantillons prélevés

Certains échantillons de tissus, peau, gras, muscles et fanons ont été prélevés par un vétérinaire mardi. L'étude de ces tissus permettra d'en apprendre davantage sur la biologie de l'animal et son alimentation.

Le rorqual avait été retrouvé sur la grève dans le secteur de Saint-Nicolas, à Lévis, lundi après-midi. L'inspection de la carcasse n'a révélé aucune marque ou blessure particulière.

Chaque année, environ 150 à 200 cas de mammifères marins en difficulté ou morts sont traités par le Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine