La présentation d'Expo Québec n'aura pas lieu en 2016. La Ville de Québec s'accorde plus de temps pour analyser les propositions reçues afin de relancer la fête estivale qui aurait souligné sa 105e année d'existence cet été.

Quatre propositions ont été soumises après l'appel d'intérêt lancé par la Ville en novembre. Deux d'entre elles ont été retenues par le comité de sélection, mais elles devront être développées davantage, explique Vincent Dufresne, président d'ExpoCité et conseiller municipal du district de Saint-Rodrigue.

« Il y a deux proposants qui ont vraiment quelque chose d'intéressant, mais qu'il faut développer encore plus loin, tant au niveau financier qu'au niveau du concept en tant que tel. »

Les deux firmes retenues ont été invitées à approfondir leurs propositions et à déposer leur montage financier en tenant compte de l'évolution du site d'ExpoCité.

Patrice Drouin, le président de Gestev, a confirmé que son entreprise était l'une de deux sélectionnées pour continuer le processus, sans vouloir commenter davantage.

Un public familial

Ces nouvelles propositions, qui doivent viser un public familial et accorder la place à l'animation et au jeu, sont attendues pour le mois de mai. Il sera donc trop tard pour espérer offrir une présentation cet été.

Vincent Dufresne souligne qu'il est important de prendre le temps de bien faire les choses.

« On veut quelque chose qui va aller chercher vraiment l'intérêt des familles et le but de ce qu'on fait présentement, ce n'est pas de mettre en plan une activité, mais plutôt de la planifier et d'organiser pour que ce soit quelque chose de solide, avec des chiffres solides et une pérennité qui est intéressante », mentionne M. Dufresne.

La Ville profitera de la pause de cette année pour réaliser des travaux sur le site, entre autres la démolition de l'Espace K ainsi que l'aménagement de la nouvelle place Jean-Béliveau.

L'administration municipale a bon espoir de voir le retour d'une fête estivale sur le site en 2017.

Déception en Beauce

Du côté de l'entreprise Beauce Carnaval, qui fournissait les manèges pour Expo Québec, l'annonce de l'annulation en 2016 est une mauvaise nouvelle.

Le copropriétaire, Jacques Vallée, souligne que c'était le plus gros contrat de l'année au Québec pour son entreprise. « C'est sûr que c'est une perte pour l'entreprise », déplore-t-il, en expliquant que l'événement monopolisait ses employés pendant deux semaines entières.

Il promet toutefois que Beauce Carnaval organisera cet été une fête sur le territoire de la Capitale-Nationale afin d'offrir des manèges à la population. « Je suis un Beauceron, on ne laissera pas ça de même, on va se virer de bord puis on va organiser quelque chose », lance-t-il, optimiste.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine