Retour

Pas de Nez rouge dans Bellechasse cette année

Faute de bénévoles, la région de Bellechasse ne sera pas desservie par l'Opération Nez rouge pour la campagne de 2017.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

C'est le Comité des loisirs de Saint-Lazare qui organisait, depuis sept ans, la campagne de raccompagnement dans Bellechasse. L'organisme avait signé une entente avec Nez rouge dans le but d'organiser le service pour sa région. Ainsi, il récoltait une partie des dons des raccompagnements, soit quelques milliers de dollars.

La présidente du comité des loisirs de Saint-Lazare et vice-présidente du comité de l'Opération Nez rouge Bellechasse, Anne-Sophie Couture-Goulet, explique que parmi les cinq personnes qui formaient le comité organisateur l'an dernier, seulement une était disposée à reprendre le flambeau.

Bellechasse est la seule région au Québec qui s'est retirée pour la campagne 2017, explique le directeur des communications de l'Opération Nez rouge, David Latouche. « On a même deux nouvelles organisations qui s'ajoutent avec Paspébiac et Sept-Îles », ajoute-t-il.

C'est justement ce principe qui a fait défaut cette année dans Bellechasse. Bien que la campagne ne commencera pas avant décembre, les bénévoles des comités organisateurs de différentes régions commencent déjà à se rencontrer pour préparer le terrain. C'est pourquoi il est maintenant trop tard pour sauver le service dans Bellechasse.

« Au printemps 2018, on va se mettre à la recherche d'une nouvelle organisation pour offrir le service », explique David Latouche, en précisant que certaines discussions encourageantes sont déjà en cours.

L'an dernier, 240 bénévoles ont réalisé 264 raccompagnements dans la région de Bellechasse. Le coordonnateur de l'Opération Nez rouge Beauce-Etchemins, Steeve Labbé, affirme que ses bénévoles offriront quand même un service de dépannage aux Bellechassois lorsqu'ils seront en nombre suffisant.

Plus d'articles

Commentaires