Retour

Philippe Gagnon est le choix de premier tour des Alouettes

Les Alouettes de Montréal ont utilisé leur deuxième choix au repêchage amateur de la Ligue canadienne de football, mardi soir, pour choisir Philippe Gagnon, un joueur de ligne offensive du Rouge et Or de l'Université Laval.

Originaire de L'Ancienne-Lorette, Gagnon est un solide gaillard de 1,93 m et 142 kg (6 pi 4 po/311 lb) qui a évolué à la position de garde à gauche l'année dernière.

Lors du camp d'évaluation de la LCF en mars, Gagnon a effectué 40 développés couchés, le plus grand nombre parmi tous les participants.

Gagnon a été nommé dans l'équipe d'étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec ainsi que dans la deuxième équipe du Sport interuniversitaire canadien en 2014 et en 2015.

« Ç'a été une surprise, a déclaré Gagnon après la conclusion du premier tour. Je savais que les Alouettes avaient de l'intérêt pour moi, mais ils n'ont pas dévoilé leur plan. Je n'avais aucune attente et je ne savais pas à quel moment mon nom allait sortir. C'est une belle surprise, surtout d'avoir été choisi par la seule équipe du Québec. J'ai regardé jouer les Alouettes quand j'étais plus jeune et c'est un peu un rêve qui se concrétise. »

Gagnon, qui a aidé le Rouge et Or à remporter la Coupe Vanier en 2012 et 2013, a bien l'intention de s'imposer pendant le prochain camp d'entraînement.

« Je n'ai pas l'intention de jouer les touristes au camp d'entraînement. J'ai toujours eu plus de plaisir à jouer au football que de regarder les matchs sur les lignes de côté. Je veux gagner un poste et faire ma marque le plus vite possible », a-t-il précisé.

Jim Popp, directeur général et entraîneur-chef des Alouettes, a ainsi comblé le vide laissé par le départ de Josh Bourke aux Argonauts de Toronto.

« Nous ne nous serions pas trompés en sélectionnant l'un des trois joueurs de ligne offensive du Rouge et Or, a fait savoir Popp lors d'une téléconférence. Comme tous les joueurs de ligne à l'attaque de Laval, Philippe est excellent techniquement. Mais il est aussi très intelligent, et extrêmement fort. Nous pensions qu'il est celui qui cadrait le mieux avec notre équipe. »

Josiah St. John, le tout premier choix

Le tout premier joueur à être réclamé a été le bloqueur Josiah St. John, de l'Université Oklahoma,par les Roughriders de la Saskatchewan.

Les Tiger-Cats de Hamilton, qui ont transigé avec les Lions de la Colombie-Britannique pour obtenir le troisième choix, ont opté pour Brandon Revenberg, un joueur de ligne offensive de Grand Valley State.

Les Argonauts de Toronto ont repêché au 4e rang le receveur de passes Brian Jones, de l'Université Acadia.

Au 5e rang, un autre joueur de ligne offensive du Rouge et Or a été sélectionné. Charles Vaillancourt est passé dans l'organisation des Lions de la Colombie-Britannique.

Les Stampeders de Calgary ont profité de la 6e sélection de premier tour pour réclamer Alex Singleton, un secondeur de l'Université Montana State.

Puis, le Rouge et Noir d'Ottawa a sélectionné au 7e rang Jason Lauzon-Séguin. C'était le troisième joueur de ligne offensive du Rouge et Or à être repêché.

Ce n'est que la deuxième fois dans l'histoire du football canadien qu'une équipe universitaire voit trois de ses joueurs être repêchés au premier tour.

Les Dinos de l'Université avaient réalisé l'exploit en 2013.

Les Eskimos d'Edmonton ont conclu le premier tour avec le receveur de passes Tevaun Smith de l'Université Iowa.

Les joueurs du Rouge et Or en demande

Le Rouge et Or de l'Université Laval ont continué de voler la vedette dans les tours subséquents.

Quatre autres de l'équipe québécoise ont trouvé preneurs lors des quatrième et cinquième tours, soit le secondeur Shane Gauthier (4e, Winnipeg), le demi défensif Jean-Philippe Bolduc (5e, Calgary), l'ailier espacé Félix Faubert-Lussier (5e, Hamilton) et le secondeur Pierre-Luc Caron (5e, Calgary).

Le secondeur Guillaume Tremblay-Lebel a complété cette faste soirée pour le Rouge et Or. Le Rouge et Noir en a fait l'avant-dernier choix du repêchage et le 69e au total.

Quant aux Alouettes, Popp s'est servi de ce repêchage pour faire le plein de joueurs offensifs. Il en a sélectionné sept sur huit.

Avec son deuxième choix (11e au total), il a sélectionné le porteur de ballon Wayne Moore, de l'Université McMaster, avant de se tourner vers le joueur de ligne à l'attaque Sean Jamieson, de Western Ontario, au troisième tour.

Au quatrième tour, Popp s'est de nouveau tourné vers Western Ontario, cette fois pour prendre le receveur de passes George Johnson.

Après avoir esquivé le cinquième tour, Popp a continué dans la même direction avec les deux choix sur lesquels il comptait au sixième tour.

Il a d'abord opté pour A-Dre Fraser, un receveur de passes de l'Université Guelph au 47e échelon, avant de choisir Emmitt Tims, de l'Université de la Saskatchewan, trois rangs plus tard.

Popp a finalement dévié de cette règle, faisant de Maïko Zepeda, un demi défensif des Carabins de l'Université de Montréal, le septième choix des Alouettes.

Du coup, il s'agissait du tout premier joueur des Carabins à être repêché, et du seul.

Lors du huitième et dernier tour, les Alouettes ont opté pour un troisième joueur de ligne offensive, Matthew Toppan, de l'Université Guelph.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine