Retour

Piste cyclable dans Saint-Sauveur : les vélos et les autos sur la même voie

La Ville de Québec modifie son projet de piste cyclable dans Saint-Sauveur qui reliera la rivière Saint-Charles à la côte de la Pente-Douce.

Le premier scénario prévoyait le retrait d'une portion des stationnements sur la rue Montmagny où la circulation se fera désormais en sens unique. Devant le mécontentement des résidents, la Ville a décidé de les conserver.

Les cyclistes et automobilistes qui circulent en direction sud devront donc finalement se partager la chaussée. Les vélos qui roulent en direction nord auront quant à eux leur bande cyclable réservée.

Le partage de la voie n'est pas la solution idéale, mais la conseillère municipale Chantal Gilbert croit que les automobilistes sauront s'adapter.

« Il faut que les automobilistes comprennent que sur la rue Montmagny maintenant, les cyclistes ont la même priorité qu'eux. En principe, une voiture devrait suivre un cycliste et [rouler] au même rythme qu'un cycliste », explique-t-elle.

Des doutes exprimés

L'organisme Accès Transport viable demeure quant à lui convaincu que le projet aurait pu se faire avec des voies cyclables dans les deux sens sans que les résidents ne soient privés de leur stationnement.

Le directeur général, Étienne Grandmont, demande à la Ville de bien documenter le projet. « Le stationnement. Qui l'utilise? Est-ce que ce sont des gens de l'extérieur et qui se stationnent sur la rue Montmagny et les rues adjacentes? », se questionne-t-il.

L'organisme rappelle que la Ville, dans sa vision sur le vélo, s'est dotée d'une politique pour que les aménagements soient sécuritaires et confortables pour l'ensemble des cyclistes.

Étienne Grandmont souligne que le partage de la voie n'est pas le meilleur aménagement en matière de sécurité, notamment pour les usagers moins à l'aise sur un vélo comme les enfants ou les personnes âgées.

Plus d'articles

Commentaires