Retour

Place Richard-Garneau : les pierres blanches remplacées par du mobilier urbain

Surnommées les « bines » ou les « oeufs » par des citoyens du quartier Montcalm, les pierres blanches qui avaient été installées à la place Richard-Garneau ont été retirées la semaine dernière. La Ville de Québec a choisi de les remplacer par des chaises et des tables rouges de style bistro.

Le porte-parole David O'Brien a indiqué par voie de communiqué que la municipalité « voulait offrir plus de places assises dans cette place publique urbaine » située à l’angle de l’avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque.

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada, il a ajouté que l'achalandage de la place a été plus important que prévu.

Les fameuses pierres en provenance d'Italie seront relocalisées dans un nouvel aménagement aux abords d’un cours d’eau en lien avec le Plan des rivières.

En attendant, les pierres sont temporairement entreposées dans un garage municipal.

Aménagée au coût de 150 000 $ par la Ville de Québec, la place Richard-Garneau a été inaugurée l'été dernier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde