Retour

Plaidoyer pour la sauvegarde de l'église Saint-Coeur-de-Marie

La Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec veut éviter la démolition de l'église Saint-Cœur-de-Marie sur la Grande Allée et demande à la Ville d'innover pour sauver le bâtiment.

L'église de style byzantin, qui est fermée depuis 1997, est en très mauvais état.

Le promoteur Louis Lessard veut y construire une tour de condominiums. Selon le registre des entreprises, il a mandaté l'entrepreneur en construction Pomerleau pour entreprendre des démarches auprès de la Ville de Québec afin d'obtenir un changement de zonage qui permettrait d'augmenter la hauteur autorisée à 59 mètres, soit plus du double des 26 mètres permis.

La Corporation estime qu'il faut préserver cette église emblématique construite en 1921, en plaidant les retombées touristiques importantes du patrimoine religieux.

« Je crois que la Ville peut agir en tant que catalyseur pour innover. On est condamné à innover dans ces situations-là, à trouver des solutions différentes », soutient le vice-président de la Corporation, Tommy Byrne.

Il suggère par exemple d'offrir au promoteur des terrains municipaux à développer afin de compenser pour les coûts de restauration du bâtiment patrimonial. 

« Il faut que la Ville puisse discuter avec le promoteur pour trouver des solutions innovantes pour sauver le lieu, comme offrir des incitatifs fiscaux au développement dans d'autres secteurs de la ville. Je pense qu'en matière de sauvegarde du patrimoine, c'est vraiment la stratégie qu'on doit adopter », plaide Tommy Byrne.

En entrevue au Soleil, la conseillère municipale Julie Lemieux, responsable des dossiers de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire à la Ville de Québec, s'est récemment montrée ouverte à la démolition du bâtiment. En 2014, la Ville avait toutefois exigé la préservation de l'église.

Tommy Byrne demande à la Ville d'attendre la tenue des consultations sur le patrimoine religieux prévues cet automne avant de trancher. « Il ne faut rien brusquer. Est-ce qu'on peut attendre un peu avant de donner un permis de démolition pour qu'on puisse se parler et prendre des décisions éclairées », suggère-t-il.

Les travaux pour remettre en état l'église sont évalués à au moins 10 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine