Retour

Plasticiens Volants : du rêve dans l'air de Québec

La compagnie de théâtre de rue les Plasticiens Volants, qui s'amène à Québec pour la première fin de semaine du Festival d'été, fera régner sur la Grande Allée une atmosphère onirique avec ses structures gonflables inspirées de contes et de personnages historiques.

Un texte de Véronica Lê-Huu

« Voir le public, ces yeux grands ouverts qui font rêver […] »

Le codirecteur des Plasticiens, Fabien Chamakoff, a hâte de voir les marionnettes surdimensionnées voler au-dessus de la foule, suscitant l’émerveillement des spectateurs.

La compagnie française de renommée internationale, créée en 1976, proposera une production spéciale pour le 50e anniversaire du FEQ, sorte de parcours déambulatoire partant de plusieurs points simultanément.

En tout, 18 artistes manipuleront depuis le sol à travers la foule leurs 13 marionnettes fantaisistes, gonflées à l’air et à l’hélium, évoquant des esthétiques diverses, dont l’univers de De Vinci.

« Pour souffler les bougies sur cet anniversaire, il nous semblait bon d’évoquer différentes esthétiques. On va faire un mélange entre la BD, l’esthétique Renaissance, Godzilla, nous allons explorer des univers différents qui voleront, comme d’habitude, puisque c’est notre spécialité », décrit M. Chamakoff.

Car la compagnie a acquis une solide réputation en matière d’éblouissement céleste à grande échelle. Sa participation à l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio au Brésil l’an dernier de même qu’à la clôture des Jeux de Sotchi en 2014 a contribué à parfaire sa notoriété dans le domaine.

C'est au son d’une musique diffusée par un véhicule de parade que le public pourra marcher aux côtés des artistes. Des amuseurs passionnés qui ont mis à profit leurs expertises variées pour réaliser les œuvres en atelier, fruits d'un travail colossal.

« Chez nous, il n’y a pas un cœur de métier, il y en a plusieurs, modélisateurs, couturières, peintres, compositeurs de musique, les métiers sont variés. Nous fabriquons tout nous-mêmes et ces mêmes fabricants donnent vie à leurs créations », explique Fabien Chamakoff.

Les amuseurs partiront de trois points sur la Grande Allée est : le Manège militaire, l’édifice H de même que de la porte Saint-Louis pour déambuler jusqu’à la fontaine de Tourny.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine