Retour

Plus d'espace pour le Festival d'été de Québec

Victime de son succès, le Festival d'été de Québec cherche à gagner de l'espace sur le site du parc de la Francophonie pour pouvoir accommoder davantage de festivaliers.

Durant la dernière édition du FEQ, deux spectacles sur ce site ont affiché complet, notamment celui de Milky Chance. De nombreux festivaliers ont dû écouter le spectacle dans les rues environnantes.

Le directeur général du FEQ, Daniel Gélinas, estime qu'une partie de la rue Saint-Amable, au nord du site, pourrait être utilisée pour gagner de l'espace.

« Si on pouvait utiliser cette rue-là pour pouvoir l'intégrer au site, on aurait déjà gagné pas mal de terrain et on pourrait rentrer plus de monde », dit-il.

Le FEQ entreprendra des démarches en ce sens auprès de la Ville de Québec cette année. Modifier la grande tente VIP et apporter quelques modifications sur le terrain permettraient aussi de faire entrer davantage de spectateurs, ajoute M. Gélinas.

Garder l'événement au centre-ville

L'idée de présenter des spectacles dans d'autres espaces comme au stade municipal ou au stade Telus de l'Université Laval mérite aussi réflexion, admet Daniel Gélinas. Mais ce qui prime avant tout, selon lui, est de garder la fête au centre-ville.

Les festivaliers doivent pouvoir se promener d'une scène à l'autre à pied, mentionne Daniel Gélinas.

« On ne veut pas que les gens aillent voir juste une chose. Le Festival d'été, ça se passe dans un environnement et on veut conserver cet environnement, on ne veut pas morceler le Festival pour casser la fête. »

Les efforts sont donc déployés par l'organisation pour trouver de l'espace supplémentaire au centre-ville et négocier entre autres avec la Commission de la capitale nationale.

Pour ce qui est d'étendre la fête sur trois fins de semaine, le Festival estime qu'il s'agit là d'un souhait des gens d'affaires, mais pas des festivaliers en général.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine